29/05/2007

La grande trouille des gens heureux

Je vais vous dire notre grand problème, dans ce petit pays: en gros, tout va bien !
Peu de gens ont faim, sauf les anorexiques, qui l'ont cherché, et les boulimiques, qui l'ont trouvé !
Les gosses et les vieux traînent dans les rues à point d'heure. Ils se font modérément violer, agresser, égorger. A court d'actualité, la presse consacre plus au molosse "injustement" euthanasié qu'aux bébés tués par des pittbulls.
Nous ne savons quoi désirer, nos montres donnent même l'heure, nos 4x4 ne souffrent d'aucune piste, nos arts et spectacles "contemporains" sont plus chiants que l'hiver à Bâle- campagne. Pas de douleur pour faire de nous des résilients, chers à Boris Cyrulnik !
Las ! Il nous reste la grande trouille propagée par les démagogues de tout poil : religieux fondamentalistes, politicards populistes de l'UDC, du MCG, des Vert-e-s, et autres, ONG et "humanitaires" qui veulent notre pognon pour leur "bien".
Peurs des étrangers, du terrorisme, du nucléaire, du diable, des dieux, de la science, de l'ignorance, des OGM, de la faim, de l'obésité, de la pauvreté, des multinationales, de la pollution, du grand air et du confinement, peur d'exister, peur de changer, peur de ne pas savoir changer...
Pour ne citer qu'elles ...

 

PS : pour tout vous avouer, ce texte était écrit pour le prochain numéro de Premier degré qui malheureusement se fait beaucoup attendre, sauf sur internet où Mix et Remix et sa bande continuent à nous gâter. Je vous le livre en dégustation en attendant.

04:19 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.