28/02/2008

L'histoire du langage et des langues.

Pourquoi et comment parlons-nous, alors que les autres animaux, même très semblables, ne le font pas ? Pourquoi parlons-nous plus de six mille langues ? Pourquoi sont-elles si différentes, mais avec de nombreuses propriétés communes ? Parlons-nous d'abord pour communiquer entre nous ou, surtout, chacun pour soi, pour organiser notre pensée et nos actions ? Comment un enfant réussit-il, en trois à cinq ans, à maîtriser les difficultés et les complexités d'une ou plusieurs langues alors qu'un adulte n'y arrivera jamais ? C'est un des sujets les plus passionnants que l'on puisse imaginer !
Cécile Lestienne a recueilli et mis en ordre les réponses à ces trois groupes de questions données respectivement par trois auteurs. Le premier, c'est le paléontologue et primatologue Pascal Picq, célèbre pour ses colères et imitations de grand chimpanzé ! Le second est le linguiste Laurent Sagart, spécialiste des dialectes chinois et suspect pour ses collaborations avec des généticiens qui, comme les linguistes Joseph Greenberg et Merritt Ruhlen et contrairement à lui, parient sur l'existence démontrable d'une dernière langue ancestrale commune à toutes les langues parlées aujourd'hui. Enfin, Ghislaine Dehaene, que je n'ai pas eu la chance de rencontrer et sur laquelle je n'ironiserai donc pas, parle de manière passionnante du parcours du combattant que le moindre bébé doit accomplir en un temps record pour s'exprimer comme vous et moi.
Dans cette belle collection de grandes interrogations sur notre vie quotidienne et ses interprétations scientifiques, ce livre, que n'importe qui m'ayant lu jusqu'ici lira facilement avec bonheur, est certainement l'un des plus stimulants et des plus réussis. Je noterai, avec joie, que les "plus belles histoires" du monde, de l'homme, des plantes et des animaux, que celle-ci complète heureusement, ont été de grands succès internationaux, alors que "La plus belle histoire de Dieu", franchement sectaire et ratée, a fait un bide en librairie.
N'en déplaise aux calotins des éditions du Seuil :

où la science passe, la foi trépasse !

A lire :

"La plus belle histoire du langage", par Pascal Picq, Laurent Sagart, Ghislaine Dehaene et Cécile Lestienne, éditions du Seuil, Paris, 2008.

09:15 Publié dans lecture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.