16/05/2008

L’ANARCHIE, CE N’EST PAS LE BORDEL, QUE DIABLE !

COMMENTAIRE DE JEAN-CLAUDE BOUILLE / ALIAS PERE SIFFLEUR
Désolé d'avoir attendu aussi lontemps pour parler de votre billet "Blog, territoire, parano" et de devoir le faire ici. Mais, c'est ma seule "entrée". Je sais que tout ceci restera entre nous. J'ai une simple question! Est-ce que les deux commentaires d' "Edo" et "Micheline", sont arrivés sur votre blog par erreur ou est-ce votre ego qui n'a pu résister aux réponses (enflammées ?) de vos deux "groupies"? Je m'imagine, après vous avoir lu attentivement, qu'il ne peut s'agir que d'une malencontreuse erreur et que ces deux "commentateurs" écrivant sous pseudo, font partie de ceux qui possèdent des comportements de mammifères surmarquant le territoire de l'autre en venant uriner ou déféquer dessus. Votre propre rage est féconde: je trouve cette tournure superbe!

Dernière remarque: Même la presse écrite permet le droit de réponse et possède très souvent un "courrier des lecteurs". Pas le blog de Monsieur Langaney! Et si vous pensez que j'ai fait les questions et les réponses, vous n'avez qu'à vous en prendre à vous-même, puisque vous ne publiez pas mes questions et que. évidement, vous ne répondez pas directement.                                                                         Le diable n'est guère anarchique... Bordel!


REPONSE SIMPLE :
Quand le système de gestion des blogs TDG a changé, une faille dans la migration des réglages sur les commentaires a permis à deux astucieu-se-x-s (comme on dirait sans doute en féministiquement correct !), dont j’ignore tout, sexe et/ou genre compris, de placer deux commentaires par la voie que vous avez trouvée. Vous êtes le 3ème, Jean Claude, bravo d’avoir trouvé cette faille dont je n’ai pas eu le temps, ni l’envie frénétique, d’ailleurs, d’obtenir correction – je ne cacherai pas mon admiration, dans certaines limites, pour les hackers !
Sur le fonds, je persiste bien sûr : l’espace public des blogs TDG, à ma connaissance totalement ouvert jusqu’à nouvel ordre, permet toutes les réponses et tous les commentaires. Il ne me semble donc pas nécessaire du tout, pour la liberté d’expression, de venir surmarquer l’espace personnel des blogs que chacun remplit, décore et meuble selon ses goûts et compétences. Un espace privé de réflexion me semble faire partie des droits humains, même si l'on y invite le regard des autres, dans les limites de son bien être ...


L’ANARCHIE, CE N’EST PAS LE BORDEL, QUE DIABLE !

10:35 Publié dans Réponses et commentaires | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.