19/11/2008

Eau minérale et cacapipitalisme !

Boire à sa soif ou faire proprement ses besoins quand on a envie, sont des droits humains et de l’hygiène élémentaires.   
Dans de nombreuses sociétés, on offre à boire aux voyageurs.
De l’eau gratuite est offerte dans tous les restaurants de nombreux pays.
La loi impose parfois qu’un verre d’eau gratuit soit servi sur demande, même aux non - clients.
Mais notre société ultra libérale, dont l’argent est la seule unité de mesure, ne l’entend pas comme cela : rien ne doit être gratuit qui peut rapporter !
 Le racket – pipi - caca des toilettes publiques privatisées fait qu’une fois sur deux, faute des piécettes exigées aux saints lieux, les gosses ou les maladroits n’arrivent pas à temps ou bien polluent n’importe où.
La plupart de nos restaurateurs refusent l’eau du robinet et vendent l’eau minérale plus cher que la bière, poussant ainsi à l’alcoolisme.
Le racket évitable de l’eau minérale est un scandale écologique : des millions de tonnes d’eau circulent à grands frais tous les jours, parfois par avion, toujours en camion, sur des milliers de kilomètres, au prix d’un énorme gaspillage d’énergie.
Les emballages plastiques, au coût démesuré en pétrole, causent une pollution hideuse et dangereuse pour la faune marine. On a vu des « îles » de plusieurs kilomètres de bouteilles en plastique, jusqu’au milieu du Pacifique.
Pour le capitalisme, incapable de résoudre ce genre de problèmes, l’eau minérale est un « succès économique », un fruit de la croissance, important dans les Produits Intérieurs Bruts.
Le capitalisme n’est pas la solution mais la dissolution de l’humain, même dans l’eau minérale !

RSR1 19-11-2008

09:06 Publié dans rsr.ch | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.