28/01/2009

Machos Bobos Socialos

Il y a onze costards – cravates, et Sandrine Salerno comme raton - laveur dans les fonctions prestigieuses et bien rémunérées de magistrats de la ville et du canton de Genève.
La république doit donc se situer entre l’Afghanistan et l’Arabie Saoudite quant à la représentation des femmes dans les exécutifs !
Merci Sandrine, de rappeler que les femmes existent et ont un cerveau !
Il s’agit pourtant d’une majorité de magistrats d’une gauche adepte théorique de la parité, élus par une majorité d’électrices.
Rien à espérer des droites, extrême - droites et des chrétiens, le machisme fait partie de leur fonds de commerce !
Mais quand sept magistrats socialistes, Verts et « A gauche toute ! » ont été élus en éliminant ou en cherchant à éliminer par magouilles les candidatures féminines de leur parti, on est en droit de demander des comptes.
En particulier aux socialistes, chez qui, jadis, Ruth Dreyfus et Micheline Calmy – Rey n’ont pas vraiment démérité !
Il paraît pourtant que Manuel Tornare, las de la ville et avide de canton, envisagerait un ticket socialiste mono sexuel avec Charles Beer pour les prochaines élections au Conseil d’Etat.
Les femmes de gauche ont presque obtenu la parité dans leurs groupes au parlement.
Elles y font de la figuration, très contraignante, mal indemnisée et illusoire, face à une implacable majorité de droite.
Mais quand il s’agit d’éventuelles candidatures « sérieuses », au pouvoir et à ses bons jobs, leurs collègues mâles les renvoient vite fait dans leurs foyers ...
Que font les électrices ?
Ne sont-elles pas toujours prisonnières des schémas de dominance mâle intériorisés jadis par leurs grand mères ?

RSR 1 28-01-2009

08:26 Publié dans rsr.ch | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.