30/01/2009

Mormons et arabes n’existent pas !

Les mormons accordent une importance obsessionnelle à leurs généalogies. Ils les reconstituent pour baptiser leurs ascendants et leurs « collatéraux », qui descendent des mêmes ancêtres. Bob Siné, pour peu qu’il partage un ancêtre avec un de ces agités de la calotte, est peut être Mormon, sans le savoir, grâce à un ordinateur planqué dans l’Utah !
Dans ces pratiques, il y a l’obsession de décider qui est Mormon et qui ne l’est pas. Or, les 6,7 milliards d’humains actuels descendent d’une petite population de la préhistoire, il y a entre soixante et cent cinquante mille ans. Aucun doute, nous sommes tous mormons ! Pas la peine d’emmerder la planète, ils n’ont qu’à baptiser au Karcher !
Alors, me direz-vous, on est aussi tous arabes, juifs, femmes, noirs et malades, comme Coluche il aurait dit ?
Ben non, of course ! Prenons les arabes, pour éviter le tribunal : il y en a des chrétiens, des musulmans, peut-être même des juifs, arabes honteux. Ce qui définit l’arabe, c’est la langue qu’il parle, qui varie tant qu’ils ne se comprennent plus entre la Mauritanie et la Syrie. Et puis on a l’habitude de qualifier de rebeu une troisième génération de français qui n’aligneraient pas trois mots dans la langue de leurs grands parents et connaissent moins le Maghreb que les tarés du Club Med.
Rien n’est plus con que les revendications d’identité linguistiques, nationales, religieuses ou footbalistiques. Dépourvues de sens, elles  servent d’angle d’attaque aux racismes, aux conflits et aux oppressions.
Je suis fier d’être cauchois, auvergnat ou suisse allemand quand j’ai bu un calva de trop ! Mais je n’emmerderai personne avec ces conneries …

Dédé la science
Siné Hebdo No3

03:55 Publié dans dédé siné | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.