12/02/2009

Toxicos numériques juniors

Les marchands de jeux vidéo, les télévisions commerciales et le sport professionnel misent sur l’addiction des consommateurs juniors.
La « liberté du commerce » produit ainsi des enfants décérébrés qui vivent le monde à travers les mangas, les destructions massives, des guerres et des compétitions sans fin.
Puis dans les séries nord américaines et rubriques people. Lesquelles ne manquent pas une occasion de dévaloriser l’école, l’effort d’apprendre et la construction intelligente de l’esprit.
Que faire à l’école quand il faut la quitter pour réussir sans peine une carrière de star ?
Facile, ensuite, de critiquer la violence ou les résultats dans ces écoles à qui l’on envoie des toxicos numériques, des enragés de guerres virtuelles et des larves de stars.
Pendant ce temps, la publicité des fast-foods et le trop sucré aggravent l’obésité des pauvres et les pathologies consécutives.
Que ce soit au niveau du corps ou de l’esprit, la société néo - libérale a abandonné tout projet éducatif et social cohérent.
Hors des milieux privilégiés, les enfants sont prêts pour l’offensive des marchands d’alcool, de tabac, de jeux d’argents ou de 4x4.
Aux Etats-Unis, on ajoute les armes…
Notre société momifie Piaget comme d’autres Darwin ou Staline.
Qu’aurait-il pensé de cet abandon des enfants, depuis les plus petits, à la jungle médiatique et à ses idéaux guerriers, anti - sociaux ou pervers ?
Où sont la démocratie et le libre arbitre quand l’éducation sombre dans les addictions générées par le monde du profit facile et à court terme ?

RSR 1  12-02-2009

10:18 Publié dans rsr.ch | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.