18/10/2009

L’arme secrète des Helvètes

SCOOP : Siné Hebdo vous révèle, en exclusivité mondiale, les grandes ambitions du programme spatial secret suisse.

Il s’appelle Swisscube et ce n’est pas une variante locale d’un ordinateur Apple. Le premier satellite artificiel 100% suisse pèse huit cent vingt grammes (j’ai écrit grammes, pas tonnes ! On n’est plus en Union Soviétique…).

Contrairement à une rumeur helvétophobe, il n’a pas été lancé avec une arbalète électronique, mais par une fusée indienne low - cost (www.ganesheasyrocket.com). Le satellite, lancement compris, n’aurait coûté que six cent mille francs suisses (quatre cent mille euros), le prix d’une Rolex un peu précieuse.

Il est complètement faux, aussi, de prétendre que ce bijou de nanotechnologie, fabriqué par l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, fait « cou, cou » et non bip, bip ! En fait, il fait tic tac, comme n’importe quelle pendule neuchâteloise, et plus discrètement gling, gling (pas bling, bling !) comme une machine à sous.

Selon notre correspondant à Berne, qui requiert l’anonymat, Swisscube aurait emporté la liste des trois mille contribuables français identifiés comme détenant des comptes en Suisse par le ministère français du budget, avec une lettre d’accompagnement très polie pour le ministre.

Selon d’autres sources, Swisscube serait le premier pas d’un ambitieux programme spatial, dont la prochaine étape serait une filiale bancaire off – planète, dans une station spatiale miniaturisée, sur la face cachée de la lune.

On comprend mieux les motivations des recherches de planètes extérieures au système solaire du célèbre astronome genevois Michel Mayor et des travaux de son collègue physicien Nicolas Gisin sur la téléportation quantique : c’est au ciel que se trouveront les paradis fiscaux de demain !

 

 

In Siné Hebdo N°57, avec un splendide dessin de Mix & Remix, merci camarade !

 

 

11:10 Publié dans dédé siné | Tags : suisse, satellite, banque, astronomie, physique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.