03/08/2015

La gratuité de la vie

Il y a près d'un an, un journal professionnel confidentiel décidait de faire un numéro sur le thème de la gratuité à travers toutes les disciplines et me posait une question bizarre sur "la gratuité dans l'évolution des espèces". Comme ce thème inhabituel est susceptible d'intéresser certain-e-s d'entre vous, je vous livre ici le fruit de mes réflexions... Bonnes fêtes de Genève !

PS : les commentaires sont ouverts

Commentaires

Combien de spermatozoïdes pour une seule naissance humaine à venir?

Gratuité dans l'évolution des espèces?

Dans l'évolution des espèces, sans risque ou trop grand risque de s'ègarer: profusion!

Écrit par : Myriam Belakowsky | 03/08/2015

La gratuité dépend du point de vue et ne doit pas être confondue avec le gaspillage : une naissance est très "coûteuse" en matière de spermatozoïdes et même d'ovocytes gaspillés. Sans même envisager les rapports sexuels "inutiles" parce que non fécondants, mais ceux-ci ne sont pas gratuits puisqu'ils rapportent... du plaisir !
Certes, la nature pratique la profusion, le gaspillage et l'inutilité à très grande échelle. Elle n'est en rien économe, écolo mesquine ou optimisée, bref parfaite comme le croient naïvement certains sociobiologistes héritiers, sans le savoir, de la "Théologie naturelle" de l'évêque Paley, ennemi virulent de Charles Darwin. Mais ce n'était pas l'objet principal de mon papier...

Écrit par : André Langaney | 04/08/2015

Monsieur Langaney,

La vie est gratuite!

Voilà une conclusion roborative dans un monde de plus en plus mercantiliste, où parfois des êtres humains sont mis en vente. Sans parler des autres êtres vivants comme Cecil.

Et du point de vue philosophique, une appréciation autrement optimiste par ses implications que le nihilisme de Nietzsche ou l'absurdité de Camus. Il est bon de ne pas calomnier la vie.

Écrit par : Charles | 04/08/2015

Les commentaires sont fermés.