10/05/2014

Exploration du corps, derniers jours !

Il ne vous reste plus que ce soir à 20h et demain dimanche à 17h pour voir à l'auditoire de l'Hôpital Beaumont, au CHUV à Lausanne, la très remarquable pièce "RENCONTRE" écrite et mise en scène par notre François Rochaix à propos de l'anatomiste André Vésale, l'un des premiers voici 500 ans, à avoir osé disséquer des cadavres humains pour éclairer une médecine alors obscurantiste. Morbide ? Pas du tout ! Avec un humour de situations bien rôdé et deux acteurs remarquables (Isabelle Bosson et Daniel Ludwig dans le rôle de Vésale) l'auteur intéresse, amuse et en profite pour poser des tas de questions éthiques extrêment actuelles quant à ce qu'il est permis, interdit ou obligatoire de faire à des corps humains avant ou après la mort. Un bon moment intelligent !

Si vous ratez ces deux occasions, vous avez encore un rattrappage possible le 24 mai à 17h et le 25 à 13h ou 17h dans le cadre des "Mystères de l'UNIL". Vous ne saviez pas que l'Université de Lausanne avait des mystères, franchement moi non plus !

Enfin, si vous ratez tout mais que Vésale vous interpelle, vous avez jusqu'au mois d'Août pour aller voir la passionnante exposition que lui consacre le Musée de la main de la Fondation Verdan (aussi au CHUV). Les chefs d'oeuvre scientifiques et artistiques que constituent les planches anatomiques de Vésale y sont doublement  confrontés aux images les plus spectaculaires des technologies médicales actuelles et à des oeuvres et performances contemporaines. D'excellentes visites guidées sont possibles et, comme moi, vous risquez de mordre aux sujets et d'y passer bien plus de temps que prévu, entre l'art, la science, la médecine et les questionnements sur leurs interactions et leurs limites...

29/10/2013

Même pas morte !

Même_pas_morte__51eff3f5e1f20.jpgSur le livre ci-contre,

un nom que certains

d'entre vous

connaissent, mais

un prénom plus

inhabituel,

ici du moins...

Bon, c'est un polar

assez étrange et

déroutant !

L'histoire d'une sorte

de Calamity Jane de

chez nous, ou presque,

retraitée ou presque,

qui s'aperçoit

que son cerveau prend aussi sa retraite sous la

forme Alzheimer. D'où une série de quiproquos tragi-

comiques, d'autant plus que Mamie est plutôt du genre

retraitée active et qui contrôle tout...

Pour en savoir un peu plus, si vous n'avez pas lu Le Courrier (excellent journal sans pub !) jeudi dernier :


http://www.lecourrier.ch/115765/meme_pas_mort_heu_reux

ou, mieux encore :


http://www.albiana.fr/Noirs-et-policiers/Même-pas-morte.html