19/01/2014

Le seul amour de François Hollande

Les nonante journalistes d’égouts internationaux qui se sont tapé la Corrèze, pour suivre le président, et l’ignoble Closer se sont bien fait avoir ! Julie Gayet a joué son meilleur rôle en faisant croire à son histoire avec Hollande. Et ne parlons pas du meilleur second rôle du barbouze qui apporte les croissants !    La médiacratie s’est fait complètement blouser par ce génie de la com qu’est Flamby…

Pourquoi croyez-vous qu’il a pris le risque politique insensé du mariage pour tous ? Seule l’apogée de ses sentiments et de ses pulsions pouvait vaincre sa timidité. Alors, aucun doute n’est permis : Hollande la romance veut épouser Pierre Gattaz, patron des patrons français !

 D’ailleurs, l’évolution des images sur internet au fil des mois en témoigne : les deux amants se sont relookés, lunettes design et réduction de bedaine pour l’un, verres de contact et lifting pour l’autre. Et surtout des expressions du visage qui passent de la crispation au sourire et à la félicité…

 Brosse à reluire des politiciens de droite, Paris Match n’a envoyé Valérie Trierweiler à l’Elysée que pour aménager avec goût le bureau futur du Premier Monsieur. A moins que, comme une rumeur incessante le souffle, François ne laisse son propre bureau à Pierrot et reprenne celui de Valérie... 

Ce qui aurait le mérite de la transparence quant à qui gouverne les frouzes !

231.jpg Francois-Hollande-Pierre-Gattaz.jpgsocialiste-hollande-Pierre-Gattaz-patrons-humour1.jpg

 

 

 

               Si des électeurs sincères et progressistes ont voté Flamby en France et souhaitent garder le moral, je leur déconseille vivement la lecture du discours attaché… Hollande Gattaz Légion d'honneur.docx

 

09/02/2011

Carla et Nicolas : Saint Valentin ratée !

Nico-1.jpgNico-2.jpgNico-3.jpgNico-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Tu es bien trop petit, Nicolas !

 

 

 

 

 

 

 

19:05 Publié dans franco-franchouillard | Tags : carla, nicolas, saint valentin, chiens, copulation, sexe, amour | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

21/02/2010

Saint Valentin : Faites l’amour, pas les magasins !

J’ai bien aimé cette affiche sauvage qui ramène au bon sens et rappelle que les avides du commerce nous pourrissent la vie.

On ne peut faire un pas, avoir une activité, même privée, sans être agressé par une publicité.

Pas d’événement, de concert sans avoir l’attention détournée.

La cupidité des marchands et leur propagande ne souffrent d’aucun scrupule et ne sont pas contenues par des lois dérisoires.

La société capitaliste ne respecte pas la vie privée dans les espaces publics et ne cesse de la violer les espaces privés.

La chienlit publicitaire s’introduit chez vous clandestinement par les images et les sons, par les câbles, les fils, les ondes.

Elle pollue le moindre emballage, parasite les émissions, même publiques, squatte vos boîtes à lettre, noie votre courrier.

Le bon sens, plus que le réchauffement climatique, suggère de modifier nos comportements, de limiter les gaspillages.

En particulier de ce qui est précieux, non renouvelable, cher ou difficile à produire, comme la nourriture, l’énergie, les imprimés.

Mais les profiteurs de la surconsommation n’en ont rien à faire !

La pub préconise, dès l’enfance, des aliments et des boissons menant à l’addiction, parce que trop sucrés ou trop salés.

Les restaurants servent des portions excessives.

La pub prêche la surconsommation d’alcool, de tabac et la motorisation tous azimuts.

Il n’est certes pas question de dicter des comportements d’hygiène de vie à nos contemporains.

Mais il est temps qu’ils se rendent compte que la publicité est la principale cause de surmortalité de nos jours…

Et bien sûr la première atteinte à nos libertés individuelles !

RSR1 16-02-2010

08/07/2009

Insupportables ados !

Les ados sont insupportables, mais ce sont nos enfants !
Le titre du livre d’Etienne Liebig résume tout !
Educateur et chercheur, Etienne Liebig vit avec des adolescents de tous les milieux les depuis trente ans.
Dans un langage, simple et drôle, il raconte les extra terrestres que deviennent nos enfants à la montée des hormones.
Ils sont lourds, menteurs, violents, stupides, pénibles, primaires, incultes, inconscients, et je vous épargne le pire !
L’auteur explique, avec une rare pertinence, pourquoi ils sont ainsi, du moins dans notre société actuelle.
Au premier rang, l’indéfinition et la versatilité de leur statut.
Une fois, on leur demande d’être autonomes, la suivante, sans prévenir, on les traite comme des enfants.
Pour tout ce qui concerne les plaisirs – sexe, sorties, horaires … - on les infantilise…
Mais pour les obligations – scolarité, choix professionnels,…- ils devraient être des adultes responsables !
Une double contrainte inacceptable…
Elle explique en partie leur versatilité, leur hostilité et l’échec de nos pédagogies.
L’OPA des marchands et de la pub sur leur pouvoir d’achat abuse de leur recherche d’identité, d’adaptation sociale et de leur besoin de transgression.
Ces ados ne sont que ce que nous avons été, dans une société qui se cherche, et où il est plus difficile de se trouver.
Etienne Liebig nous offre, aux éditions Michalon, une lecture jubilatoire, plus pertinente que les divagations des psys en été.
Elle vous aidera à regarder avec amour et humour les mollusques que vous trainerez en vacances, 
…Même s’ils sont insupportables…

RSR1 08-07-2009

Réf : Les ados sont insupportables, ... mais ce sont nos enfants ! par Etienne Liébig, éd. Michalon, Paris

13:18 Publié dans rsr.ch | Tags : ados, adolescents, responsabilités, adultes, enfants, amour, humour | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |