26/04/2009

Darwin : sacré Charlot !

En 2009, pour le bicentenaire de sa naissance, collègues et médias vous gavent avec un culte indécent de la personnalité de Charles Darwin, tandis que les religieux le traiteront de communiste et d’imposteur.
J'ai préféré vous vacciner !
Les penseurs et naturalistes savaient, au siècle des lumières, que l’histoire de la vie avait duré très longtemps. Buffon avait proposé comme « hypothèse absurde » (pour cause de répression religieuse) que les espèces vivantes se transforment et soient issues les unes des autres. Lamarck, grâce à la fenêtre de liberté entre révolution et répression, avait écrit, en 1801 que la durée de l’histoire du globe - des millions d’années – était presque infinie, que les espèces vivantes, humains compris, formaient une seule généalogie, depuis les formes de vie les plus simples, sans doute issues du monde minéral.
Cinquante ans plus tard, Darwin a d’abord fait admettre l’essentiel, que d’autres avaient écrit, sans convaincre, avant sa naissance. Surtout il a proposé, s’inspirant de Malthus et des pratiques agricoles, la théorie de la sélection naturelle. Enfin, il a réalisé (discrètement à cause de sa femme bigote), que la nature et les humains n’ont pas besoin de dieux pour vivre l’histoire contingente qui est la leur et se comporter comme ils le font. Ce qui explique la haine des religions, qui préfèrent le discréditer sur la forme plutôt que révéler le fond.
A part ça Darwin, homme de son temps, croyait encore plus que Lamarck à l’hérédité biologique de l’acquis (qu’on arrête avec l’histoire des Girafes, tout est faux !), n’avait pas lu Mendel et ne comprenait rien à la génétique, ni à plein de choses sur l’évolution découvertes depuis. Il a écrit des horreurs racistes bien de son temps et, s’il est légitime de lui rendre un hommage mérité, évitons de le traiter comme, en d’autres temps, Mao, Mugabe ou … Sarko !

In Siné Hebdo N° 18 (décembre 2008)

23:38 Publié dans dédé siné | Tags : darwin, culte de la personnalité, religion, lamarck, hérédité de l'acquis | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |