24/09/2014

Lectures pertinentes et délicates

sine-mensuel-34-278x375.png

Fils de rabbin, israélien, Michel Warschawski ne veut partager en rien la responsabilité des crimes commis à Gaza. C'est ce qu'il explique dans Siné Mensuel où, en éditorial, Bob Siné rappelle à ceux qui ne les ont pas connues les conditions injustifiables de la création en 1948 d'un état juif religieux agressif par l'expulsion violente de chez eux de centaines de milliers de palestiniens chrétiens, musulmans ou incroyants. Ceci, avec le soutien de l'ONU dont les résolutions pour ramener la paix ne cesseront d'être bafouées par ledit état et ses complices étasuniens et européens.

GELUCK_SM34_web-l-300x238.jpg

Mais bien sûr, Siné Mensuel, c'est aussi et d'abord l'humour, même s'il peut être cruel, comme parfois, celui de notre gentil Gelück. Lequel, comme Bob Siné, n'hésite pas à appeler un chat, un chat, aussi humain et philosophe soit-il ! Dans le genre sensible, plein d'autres remarquables contributions de 01.jpgseptembre que vous pouvez encore trouver, dont bien sûr le dossier délicat du Psikopat sur les crimes et faits divers. Et octobre approche avec un Fluide Glacial précoce! J'ai toujours pensé que le rire était un dérivé de la peur, comme le suggère parfois la gestuelle des grands chimpanzés, qui ont, comme nous, le "côté sombre"(dark side) que leur attribue Jane Goodall... Bonnes lectures!

 

30/07/2014

HONTE A L'OCCIDENT !

L'armée coloniale d'un état créé par la guerre et l'agression massacre des civils, chez eux, par milliers. Un dictateur raciste - élu "démocratiquement", comme beaucoup, par ceux qui avaient le droit de vote - annonce que cela va continuer longtemps au nom d'une prétendue "légitime défense". Celle d'un régime qui ne cesse d'attaquer depuis 1948. On transforme ainsi des fanatiques religieux minoritaires en "héros de la résistance", puisque ce sont les seuls à s'opposer, sur le terrain, à l'agression en cours. Si dérisoires que soient leurs moyens face à l'odieuse armée coloniale suréquipée par l'Occident (dont nos médias ne parlent, affectueusement, que sous son grotesque nom d'oiseau). Quand les crimes sont dénoncés aux Nations Unies, l'Occident s'abstient, comme s'il y avait ambiguïté, les Etats- Unis mettent leur veto, chaque fois qu'ils peuvent protéger leur marionnette - base militaire commode, pas loin du pétrole! Les humanitaires, comme toujours débordés, témoignent au quotidien des crimes de guerre, dont les images sont trop nombreuses pour avoir été toutes manipulées, confirmant des faits que même les agresseurs ne nient plus et dont certains ont l'impudeur de se réjouir, jusque dans ces colonnes. Au cynisme des Etats - Unis, qui n'ont rien à faire des victimes, tant qu'on n'en parle pas trop chez eux, il faut ajouter les interdictions d'en parler dans la rue en France, sous prétexte de "ne pas importer" un conflit que l'Occident a créé depuis l'origine et entretient en soutenant, en Palestine occupée, un régime odieux, raciste et irresponsable.