24/09/2014

Lectures pertinentes et délicates

sine-mensuel-34-278x375.png

Fils de rabbin, israélien, Michel Warschawski ne veut partager en rien la responsabilité des crimes commis à Gaza. C'est ce qu'il explique dans Siné Mensuel où, en éditorial, Bob Siné rappelle à ceux qui ne les ont pas connues les conditions injustifiables de la création en 1948 d'un état juif religieux agressif par l'expulsion violente de chez eux de centaines de milliers de palestiniens chrétiens, musulmans ou incroyants. Ceci, avec le soutien de l'ONU dont les résolutions pour ramener la paix ne cesseront d'être bafouées par ledit état et ses complices étasuniens et européens.

GELUCK_SM34_web-l-300x238.jpg

Mais bien sûr, Siné Mensuel, c'est aussi et d'abord l'humour, même s'il peut être cruel, comme parfois, celui de notre gentil Gelück. Lequel, comme Bob Siné, n'hésite pas à appeler un chat, un chat, aussi humain et philosophe soit-il ! Dans le genre sensible, plein d'autres remarquables contributions de 01.jpgseptembre que vous pouvez encore trouver, dont bien sûr le dossier délicat du Psikopat sur les crimes et faits divers. Et octobre approche avec un Fluide Glacial précoce! J'ai toujours pensé que le rire était un dérivé de la peur, comme le suggère parfois la gestuelle des grands chimpanzés, qui ont, comme nous, le "côté sombre"(dark side) que leur attribue Jane Goodall... Bonnes lectures!

 

06/12/2012

Lectures de décembre


palestine,droit international,onu,racisme,sport,compétition,siné mensuel,psikopatSiné Mensuel, bien sûr ! Pour une fois, je ne vous montre pas la jolie couverture de Berth annonçant dans un nuage le dossier cannabis, mais la 4ème de couverture de Carali célébrant la grande victoire symbolique des palestiniens sur les étatsuniens, leur colonie sioniste et leurs derniers alliés de Nauru ou des îles Marshall. Certes, cela ne rend ni les terres, ni les biens de ceux qui ont été chassés d'une manière ignoble par un régime raciste qui est la honte de l’occident, mais cela montre clairement que la quasi totalité des autres pays savent qui bafoue le droit international et les résolutions de l’ONU. Reste à défendre le droit et la justice contre la barbarie, le racisme et la force des armes, ce qui est malheureusement une toute autre histoire…

 

 

 

Couv 248.jpgA propos de force, il en est forcément question dans le Psikopat de décembre et son dossier sobrement intitulé : sports de compétition, grosse arnaque. Un délice pour toutes celles, tous ceux qui ne supportent plus les hurlements des supporteurs débiles, le squat permanent des médias par des non événements à fric, les commentaires analphabètes des « journalistes » sportifs et les crétins qui ont besoin de tenues grotesques pour courir, nager, pédaler, conduire ou jouer au ballon…

Si j’ajoute trois phrases commises dans un magazine télé pour défendre, malgré ma passion de la nature et des animaux, le minimum nécessaire d’expérimentation animale dans la recherche scientifique contre les fêlés les plus graves des amis des bêbêtes, vous ne pourrez pas dire que je cherche à me faire des amis…  

 

09/04/2012

VIVE SINE, A BAS LA LICRA - France !

sine-mensuel-08-home.gifEntre une idée lumineuse de notre Mix et Remix et le talent d'affichiste du patron, Siné Mensuel nous livre une couverture lumineuse, du moins quand l'imprimeur ne la laisse pas baver comme sur certaines livraisons. Le contenu suit, avec une grande interview de Me Thierry Lévy sur l'absurdité du système pénitentiaire actuel. Le bouclage a eu lieu trop tôt, toutefois, pour inclure la 3ème victoire sur le fond de Me Lévy et de Tricaud l'espiègle dans le 3ème procès abusif et scandaleux que la LICRA France a intenté à Siné.

Communiqué_Licra: Siné.pdf

En tant que généticien, anthropologue et attaché aux droits humains, j'avais pour principe de répondre bénévolement, chaque fois que possible, aux demandes de conférences ou de débats des organisations militant contre le racisme, aussi divergentes et divisées qu'elles soient, en particulier du fait de leur récupération par des lobbies économiques ou politiques. J'avais de bonnes relations avec celles du monde francophone, dont la LICRA pour laquelle je suis intervenu souvent, bénévolement, en Suisse et en France.

Malheureusement, la LICRA - France, devenue avant tout depuis longtemps un lobby pro-israélien, a suivi l'évolution vers l'extrême droite du gouvernement d'occupation en Palestine et de l'état sarkozyste.

La LICRA - France  ne cesse, en vain, de poursuivre en justice, notre maître et ami Siné, très critique, comme tous ses collaborateurs, dont des israéliens, des crimes de guerre et de paix de l'armée coloniale en Palestine*. En plus, Siné a eu le « tort » de soutenir Denis Robert, journaliste qui, enquêtant sur l'affaire Clearstream, a révélé les méthodes et des relations de cette entreprise financière « luxembourgeoise », entre autres avec des gouvernants français. Cleartream et Charlie Hebdo, où Siné travaillait alors, partageaient un avocat. Ce qui valut à Siné un licenciement abusif de la part de Philippe Val (ex - dictateur à Charlie Hebdo, promu videur de talents satyriques à France Inter par Sarkozy pour ce fait d'armes). L'hebdo, puis le mensuel Siné ont été créés pour lutter contre ces atteintes à la liberté d'expression des créatures sarkozystes.

Depuis, Denis Robert, malgré des dizaines de procès intentés par Clearstream et d'autres, a été blanchi.

Un tribunal de Lyon, deux cour d'appel, la deuxième après cassation, ont, de même, blanchi Siné des accusations odieuses d'antisémitisme de la LICRA - France. Accusations absurdes quand on connaît, comme il dit, « sa vie, son œuvre, son cul » et surtout son antiracisme viscéral.

La LICRA - France n'avait pas hésité à envoyer au feu BHL, philosophe nul mais mondain qui squatte le lobby politico-médiatique parisien (pour un témoignage consternant et sans rapport avec le sujet), ainsi que son nouveau président, le hargneux avocat Jacubowicz. Ce dernier apparait, en perdant pour la troisième fois sur le fond, comme l'un des plus nuls de la profession...

On peut s'interroger, quand le racisme fait tant de victimes au quotidien, sur ce qui pousse une organisation à vocation antiraciste à investir ses troupes et d'importants moyens financiers dans un combat dépourvu de sens, perdu d'avance s'il y a une justice dans le pays concerné. La réponse est simple : comme Charlie Hebdo sous Val, qui avait pris position contre Siné et comme le lobby politico-médiatique dont elle fait partie, la LICRA - France sert la soupe à Sarkozy et défend la colonisation et l'apartheid instaurés par l'occupant en Palestine. Toutes les méthodes sont bonnes pour essayer de faire taire les opposants et la presse qui dénoncent les forfaitures financières en France ou bien les crimes de guerre et autres malversations occidentales au Proche Orient. En particulier les procès abusifs, gagnés ou perdus, peu importe, intentés pour les faire taire à des journaux, des journalistes ou des particuliers qui n'ont pas les ressources juridiques et financières de la LICRA et de ses puissants amis. Ce détournement de la justice par des riches qui veulent faire taire moins riches qu'eux, en multipliant des procès dépourvus de sens et les frais d'avocats et procédure qui vont avec, est devenu courant de la part des sociétés commerciales et financières pour cacher leurs malversations. De la part d'une organisation qui prétend défendre des droits humains, c'est totalement cynique et honteux.

Je précise que la LICRA Suisse, pour autant que je le sache, semble loin des méthodes scandaleuses de la section parisienne, tout comme les militants et sections locales françaises avec lesquels j'ai encore travaillé récemment pour de bonnes causes. Beaucoup ne semblent pas très heureux de servir de faire-valoir à des pantins parisiens comme BHL ou Jakubowicz.

*Voir par exemple http://www.lecourrier.ch/les_pieds_noirs_d_israel

 

16:48 Publié dans franco-franchouillard | Tags : liberté d'expression, siné, siné mensuel, racisme, palestine, justice, procès | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

13/06/2010

Les blocus sont des crimes contre l’humanité

Les pires guerres sont celles des militaires contre des civils.

Dès l’antiquité, des blocus sèment la mort et la misère, en privant les gens du nécessaire.

Depuis un demi-siècle, les cubains souffrent d’un blocus inhumain.

Un président, élu sur un programme de paix, ne l’a pas arrêté.

On voudrait aussi qu’il retienne ses chiens de garde du pétrole en Orient.

Le blocus de Gaza ne vaut pas mieux que les massacres de civils et les assassinats dits « ciblés ».

Les violations du droit et les exactions d’une armée coloniale qui ne mérite pas son nom d’oiseau n’ont pas d’excuse.

Les crimes de cette armée sont une honte pour le judaïsme, dont les traditions humanistes n’ont rien à voir avec cette violence et ce mépris des autres.

D’ailleurs, de plus en plus de juifs, en Palestine et ailleurs, ne supportent plus les exactions d’un gouvernement qui prétend les représenter tous et dont la violence radicalise l’ennemi et prolonge le conflit pour le compte des pétroliers et des racistes.

On peut détester les staliniens cubains et les islamistes.

Ce sont les gagnants d’une légitime défense radicalisée par l’agression.

Même si ce ne sont pas des inventions de la CIA, comme Al Qaïda.

Musulmans, juifs et chrétiens cohabitaient en Palestine, au Liban, en Iran et au Maghreb, depuis la fin des croisades.

Avant que l’Occident lance les rackets coloniaux, puis le mouvement sioniste, bien avant la 2ème guerre mondiale.

Les massacres de cette dernière ont servi d’alibi à la création d’un état colonial théocratique, là où la liberté de religion survivait.

Les violences racistes de cet état sont une offense à la mémoire des victimes innocentes de la Shoah.

Il n’y aura pas de paix en Orient, tant que les pétroliers et les fanatiques religieux y prendront les civils en otage.

Que ceux-ci soient musulmans, juifs, chrétiens ou laïques…

 

31/03/2010

Les titres de l’actualité, demain…

Vu le calendrier, je vais anticiper l’actualité.

Voici, donc les titres des journaux demain matin :

- Demain, Ueli Maurer annonce la suppression de l’armée

- Demain Doris Leuthard fait plier la Lybie, Max Göldi revient

- Demain, l’UBS supprime les bonus en 2011, mais verse des primes à tous ses licenciés récents

- Demain, le gouvernement réduit la circulation de 50% et interdit les grosses voitures en ville

- Demain, Obama retire les armées d’occupation d’Irak et d’Afghanistan

- Demain, Israel détruit les colonies illégales en Palestine, Jérusalem compris, et négocie enfin la paix

- Demain, Berlusconi dévoile son plan anti - maffia : il commence par démissionner

- Demain, la Confédération met fin aux trafics d’objets archéologiques dans nos musées et nos ports francs

- Demain, Sarkozy renonce à voler leurs retraites aux français

- Demain, Stéphane Guillon prend la direction de France Inter

- Demain, les médias romands offrent une journée sans Pascal Decaillet, ni Federer, ni Servette, ni Paris Hilton

- Demain, le poussin du Matin se transforme en aigle et les ventes augmentent

- Demain, le site de la Tribune de Genève renouvelle sa rubrique Les Quotidiennes

- Demain, Vigousse paraît le jeudi au lieu du vendredi

- Demain, Radio Suisse romande, la Première, envoit votre chroniqueur sous les tropiques, pour interviewer les poissons !

Eh bien quoi ? On n’a pas le droit de rêver le 31 mars ???

31-03-2010