12/10/2015

Sur les chapeaux de roue...

Quelques fidèles auront remarqué ma rareté sur ce blog ces derniers temps et je leur présente mes excuses. Rapidement car c'est le surplus d'événements et d'obligations en cette rentrée, non leur rareté, qui causent cette absence. Entre le retour saisonnier des étudiants et de multiples interventions, c'est, cette semaine, la réouverture du Musée de l'Homme de Paris rénové qui mobilise mon attention. Je l'ai déjà annoncée dans la Cité, dans le remarquable Siné Mensuel d'octobreSM46_COUV.jpg et dans le Psikopat*01.jpg spécial Louzeurs, en racontant à chaque fois des épisodes de son histoire récente que vous ne lirez guère ailleurs et qui illustrent les relations perverses, en France, entre le monde interlope des négociants en art, les politiques et les musées publics, relations que l'on retrouve sans surprise, en pire, dans l'histoire récente de notre canton, les mêmes causes produisant les mêmes effets. J'attends la fin des événements en cours pour vous en raconter plus...

*ENFIN !... j'ai pu voir une gondole avec Le psikopat et Fluide à Cornavin. Faut-il dire merci Naville ?

 

28/08/2012

Beurk la rentrée !

On a même pas fini de déguster les vacances, les derniers festivals et fêtes sur les plages et les terrasses qu'il faut s'y remettre ! Déjà que les commerciaux nous ont pourri l'été en cherchant à nous vendre des cartables, des Ipads et des fringues de ski depuis le mois de juillet, prouvant une fois de plus qu'ils font comme d'hab le contraire de ce qu'une société raisonnable attendrait d'eux : ils créent et imposent une offre inutile plutôt que de satisfaire une demande utile. Comme les frouzes ne sont pas encore rentrés, on voudrait prendre une dernière bouffée de liberté au-delà de Ferney Voltaire : las ! Ceux qui espéraient encore que le chauve bedonnant "normal" à lunettes moche serait moins pire que l'hystérique ubuesque dictateur d'extrême droite qui l'avait précédé en seront pour leurs rêves. Le discours est plus soft, mais la politique reste la même : bétonnage de l'Europe selon les diktats de la finance internationale, répression tous azimuts aux frontières, alignement sur les Etats Unis, juste critique des lamentables régimes Syrien ou Iranien ; mais pas un mot contre le régime le plus raciste, le plus armé, le plus belliqueux et le plus dangereux de la région, celui qui n'arrête pas de déclencher des guerres depuis 1948 et qui projette d'attaquer l'Iran au prétexte d'armes de destruction masssive qu'il ne possède pas. Ça ne vous rappelle rien ? Les gazaouis et autres palestiniens n'ont pas fini de souffrir de l'armée coloniale de protection des intérêts pétroliers étasuniens au Proche Orient !

Sans papiers n'est pas délinquant ! On espérait plus d'humanité dans le traitement des pauvres, des réfugiés et des sans papiers qui, attirés par les néons européens, fuient la misère ou les persécutions de chez eux et espèrent trouver un peu de travail et de paix autour d'ici. On espérait une politique dans laquelle les européens Roms le seraient autant que les autres et où l'on ne se noierait plus en essayant de passer d'Afrique en Europe à Lampedusa ou Gibraltar. Raté ! L'immigré Valls, ministre-chef de la police française, poursuit la politique de répression, détention, expulsion, maltraitance de l'immigré Sarkozy. Tenez, les mauvaises manières des Polices Aux Frontières (PAF) françaises continuent même à être exportées aux quatre coins du monde, jusqu'au fond de l'Océan Indien où le lobby colonial français joue à Schengen entre les Comores indépendantes et l'île de Mayotte, scandaleusement annexée comme "département français" par une magouille électorale. Résultat, des dizaines et probablement des centaines de morts par noyade, des détentions et expulsions de femmes, d'enfants, de vieillards et de mineurs dans des conditions inhumaines. De glorieuses statistiques de reconduite à la frontière de "sans papiers", "clandestins" qui ont eu la naïveté de croire qu'ils auraient pu, comme leurs ancêtres, circuler entre Anjouan et Mayotte comme nous entre Genève et Vaud ! Des détails dans Le Courrier après demain jeudi 30 Août ou, une semaine après, environ, sur www.lecourrier.ch/dede/

Quelques consolations avec de belles publications de rentrée : le Psikopat prend les belles résolution de rentrée par les cornes avec son dossier "Arrêter de fumer ? Et puis quoi encore ?". A contre courant, comme d'hab, je vous explique en exclusivité comment J'AI arrêté définitivement de fumer et comment éviter le tabagisme, ses cancers et ses accidents cardio et cérébro vasculaires à vos gosses. Pour vous, il est trop tard !

01.jpgCausette, journal féminin, féministe, qui rend même les blondes intelligentes, après un lumineux numéro d'été avec dossier clitoris, nous offre une rentrée prudente en avertissant celles qui fantasment sur les pompiers de ce qui les attend dans les casernes et un dossier sur "La fabrique de la honte". Et puis s'interroge sur "Pourquoi hurlent-elles ?" pendant l'orgasme. Pourquoi seulement "elles" ? Et est-ce vraiment obligatoire pour être, selon leur slogan, "Plus féminine du cerveau que du capiton". Comme quoi le sexisme n'a pas de genre, même mauvais ! Bon, c'est des copines et leur mag marche d'enfer, alors on peut les chambrer un peu...

Causette#27_Couv.jpg

18/08/2010

Bon, on repart en vacances ?

Certaines rentrées s’annonçaient mieux…

Les bénéfices record de Nestlé réjouissent plus Madame Bettencourt et son protégé Sarkozy que la plupart des Helvètes !

L’annonce à Zürich du déficit de démocratie dû à la régression de la presse en Suisse est consternante.
En Suisse romande, il n’est plus guère que Vigousse* pour secouer le cocotier à pensée unique d’Edipresse !

En France, la chasse aux Roms, la discrimination envers les citoyens d’origine étrangère et le tout sécuritaire sont nauséabonds.

Au point d’alarmer même l’ONU et d’inspirer nos crânes décérébrés d’extrême droite.

On espérait que renouveler deux conseillers fédéraux dévieillirait l’image de notre pays, à défaut de la rajeunir !

Las ! La multiplication de candidatures féminines discutables, par effet pervers, relance les commentaires machistes.

Quant aux discours des candidates et candidats, ils sentent plus le populisme électoraliste que l’engagement politique crédible.

La droite et les socialistes se font écolos - bobos dans l’espoir d’endiguer l’hémorragie verte de leurs électeurs.

Les verts se déchirent pour gouverner à droite, tant pis pour leurs électeurs de gauche !

La vraie gauche disparaît sous l’omerta médiatique.

Quant aux populistes, ils ont plus de mauvais candidats que de bonnes idées…

Encore que, après les minarets, l’idée d’interdire d’adhérer à des organisations supra - nationales est séduisante.

Le machin opaque et totalitaire de Bruxelles broie et mixe dans son moule néo – libéral les restes démocratiques européens.

Il est temps de protéger nos droits d’initiative et nos votations, entre autres helvétismes intéressants…

Bon, on repart en vacances ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

* Abonnez-vous, si vous y tenez !

11:40 Publié dans rsr.ch | Tags : suisse, rentrée, libertés, élections, partis, initiatives, votations | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |