26/03/2014

Blocher, Darbellay, Stauffer : mêmes outrances !

C'est instructif de faire une télé avec Christophe Darbellay. Démocrate-chrétien, a priori on attendrait un monsieur poli, gentil, raisonnable, voire un peu timide. Certes de droite, mais avec une volonté sociale et humaniste, un chouia de retour à la pensée christique théorique, quoi !

Et puis arrive sur le plateau un ersatz de Stauffer, avec des idées de Blocher, pour défendre son invraisemblable motion visant à permettre aux candidats Sherlock Holmes jurassiens ou Appenzellois d'exiger des empreintes génétiques de "certains" requérants d'asile maghrebins, jeunes et sans doute bronzés ! Et de dénoncer le "tourisme criminel" venant de certains pays ciblés par des statistiques policières plus que douteuses... pour se fâcher tout rouge quand on lui rappelle ses propos quelques minutes plus tard*. C'est notre industrie du tourisme qui doit être ravie de telles déclarations !

Si l'on disait quoi que ce soit qui lui déplaisait, ne serait-ce que rappeler les arguments précis et mesurés par lesquels le Conseil Fédéral refusait d'entrer en matière sur sa motion, on était sauvagement interrompu et agressé, pour éviter le sujet et embrayer en boucle sur la sécurité, la délinquance étrangère depuis les printemps arabes (les dictateurs corrompus et tortionnaires, c'était tellement mieux !), la modernité "efficace" de la génétique invasive...

Comme si c'était l'ADN et pas les policiers qui attrapait les voleurs ! En fait, l'ADN résout très peu d'affaires de délinquance ordinaire et doit être utilisé avec beaucoup de précautions dans les affaires criminelles, en raison de risques de contamination complexes.

Bref, il était très inquiétant que les députés aient voté cette stupidité contraire aux constitutions Fédérale et Genevoise (qui refusent toute discrimination selon l'origine) et qui bafouait des droits élémentaires.

Heureusement le Conseil des Etats, en commission puis en plénière, a rejeté cet attentat contre les grands principes les plus honorables.

Comme quoi, des sénateurs, ça peut parfois servir de garde-fous !

Plus sur le sujet dans le numéro à venir de La Cité...

*si vous ne me croyez pas :

http://avisdexperts.ch/videos/view/2444/2

11/09/2013

Les Gripen en Syrie, pour la sécurité des faibles femmes !

Les Centrafricains ont eu Bokassa, les Ougandais Amin Dada, les français auraient peut-être Coluche, s’il avait persisté. Nous, nous avons Maurer dont le sketch ci-dessous vaut bien les meilleurs moments d’Amin Dada dans le remarquable film de Barbet-Schroeder :

http://www.gentside.com/suisse/pour-le-president-de-la-co...

 

J’en appelle à tous nos ennemis électeurs de droite et d’extrême droite, en particulier de sexe ou genre féminin, aux jeunes et aux vieux dont on organise ici la « sécurité ».

Trouvez-vous vraiment raisonnable que la Confédération soit pilotée par un bouffon pareil ?

Pensez-vous prudent de mettre des milliards d’impôts durement gagnés par les contribuables pour lui acheter des avions inutiles et dangereux ?

Car que va-t-il en faire de ses avions ? Les envoyer en Syrie pour la "sécurité" des femmes et des jeunes ??

Mais la Suède neutre en théorie et pacifique a sûrement imposé une clause de non engagement offensif à l’étranger de peur que l’élite de nos pilotes bombarde Malmö en se croyant à Damas !

Croyez-vous raisonnable de reconduire des candidats locaux ou nationaux qui adhèrent à une majorité qui se ridiculise ainsi ?

 

Au fait, ne manquez pas une vision sérieuse et drôle de la politique du moment dans:

SM23_COUV.jpeg

27/07/2011

Les jeux de guerre, le stand de tir, la détention d'arme

Aucune société civilisée ne devrait accepter la perspective qu'un individu puisse tuer un grand nombre de personnes par une action prévisible et susceptible d'être prévenue.

Dans le sinistre événement norvégien, des millions de commentaires, dans tous les sens, omettent les trois éléments les plus significatifs rendus publics dès les premières dépêches faisant un portrait du tueur :

-      il possédait légalement une arme capable de ce massacre et était autorisé à se promener avec

-      il fréquentait un stand de tir, d'où l'autorisation

-      c'était un passionné de deux de ces jeux vidéo où l'on passe son temps, de manière de plus en plus réaliste, à tirer sur des humains ou des êtres humanoïdes

Il est insensé que des particuliers puissent détenir légalement, chez eux ou sur la voie publique, des armes de guerre, ou « de jeu », permettant un tel massacre. L'article de la constitution étatsunienne qui protège cette « liberté » est un article félon qui méprise le droit de chacun de ne pas risquer d'être tué par n'importe qui, pour n'importe quoi. Cela joue aussi, bien sûr, pour nos foutus fusils militaires à la maison...

Les stands de tir sont certainement un mal nécessaire pour les professionnels susceptibles de faire usage d'armes. Le tir « sportif » peut être toléré. Mais ceux qui s'y livrent ne devraient en aucun cas être autorisés à en sortir des armes ou à les détenir hors des stands.

Enfin et surtout, nos magasins débordent de jeux vidéo addictifs - les plus violents en théorie interdits aux mineurs, mais en pratique, vérifiez à quoi jouent vos gosses ! On y passe son temps à tuer, tirer le plus possible, le plus vite possible, exploser, massacrer, détruire. Etonnez-vous que parmi des enfants ou des adultes passant des heures, si ce n'est des nuits entières à ce genre de loisirs, un, de temps en temps, n'ait envie de passer à l'action pour de vrai. Pas besoin du moindre prétexte politique ou psychiatrique ! Beaucoup de frustration, de n'importe quelle origine suffira...

La culture étatsunienne a fait un mythe positif de la barbarie de ses origines et glorifie sans cesse l'usage de la violence, depuis la National Riffle Association jusqu'aux films et jeux de guerre les plus débiles. Rien ne nous oblige à l'importer et à en laisser inonder les chambres de nos enfants et les cours des écoles, ni à permettre aux détraqués de continuer à jouer à la guerre, à balles réelles, dans les stands de tir...

La sécurité des citoyens passe avant les abus de la « liberté du commerce » !

 

23:27 Publié dans société | Tags : armes, stand de tir, éducation, jeux vidéo, sécurité, liberté, etats unis | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |