21/11/2016

Sarko remplacé par son caniche ?

SM58_COUV.jpg

Difficile de faire plus  mortel pour la démocratie que ces primaires, si bien résumées par notre Mix en couverture de Siné Mensuel de ce mois !

On vous explique que les frouzes de droite, mais pas seulement, se sont débarrassés de celui qui, abandonnant la politique, va se retrouver au tribunal ou émigré pour la deuxième fois (ça, ce serait une juste revanche de l'immigration!).

Mais pour être remplacé par celui qui, pendant cinq ans a été l'exécutant soumis des plus basses besognes électorales, financières et anti-sociales?

Lequel serait vierge de toute connivence ou dissimulation dans les magouilles financières, la corruption liée aux contrats ou les financements occultes ?

Il est vrai que l'invisible Fillon se présente comme vrai représentant de la vraie droite française, archaïque, cravatée, coincée dans la manif pour tous et autres bondieuseries. Qui ne se compromet pas avec des pseudo chanteuses qui posent nues et couchent avec tout Saint Germain des prés. Et que son programme va bien au delà des timidités du Front National mariné et vendu aux homosexuels : en particulier dans les cadeaux au patronat qu'il émerveille et dans la guerre à la fonction publique qu'il veut Trumper...

C'est à se demander si certains, audit FN, comme certains imbéciles socialistes (pléonasme!), n'auraient pas imaginé que remplacer Sarko par son caniche ne produirait pas le candidat le plus facile à déconsidérer et à battre au deuxième tour ?

Allons, ne nous laissons pas aller aux théories complotistes et laissons les frouzes préparer la résistance après ces élections-trahisons, plus que jamais !

france,primaires,élection,sarkozy,juppé,fillon,cnpfPour les y aider, Siné Mensuel, déjà mentionné et le Psikopat, spécial décadence, leur apporteront, comme à nous, la bonne humeur nécessaire!

01/02/2012

Des maths, de la presse, des grossesses et accouchements...

Cela fait quelque temps que je vous ai abandonnés, à force d'écrire et travailler ailleurs ! Espérons que le nouveau mois me laissera plus de temps. On peut rêver !

Je sors d'un colloque où pendant deux jours, à l'UNESCO, les plus grands mathématiciens français et quelques autres se posaient cette question troublante : Mathématiques pour tous ?

On peut être touché de voir des médailles Fields, super élite parmi seulement 100 000 matheux à travers le monde, vouloir atteindre les sept milliards de non-matheux par la grâce et l'élégance de leur discipline. Alors ils font quoi ? ...

Ils font une superbe exposition d'Art contemporain pleine de formes et de couleurs sur lesquelles on a peint, dessiné, imprimé les plus jolies formules, incompréhensibles  même au prof de maths qui amène ses potaches ... à la fondation Cartier, emblème du haut luxe parisien ! Car il s'agit de sensibiliser, pas d'apprendre, de donner du plaisir sans effort...

Je crains que les ados du 9-3 ou du 9-5, comme on dit dans les banlieues abandonnées soient peu sensibles, même s'ils croient venir à la fondation Quartier ! Comme quoi, l'intelligence des formules ne va pas forcément avec le sens du public. Cela dit, je partage tout à fait l'idée qu'en prenant les maths par d'autres bouts que la trique ou l'art pédant, on arriverait à les faire aimer. Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous ce mercredi dans Le Courrier ou sur :  http://lecourrier.ch/dede

01.jpg

 

Grossesses et accouchements : c'est le dossier du mois du Psikopat tout juste sorti des rotatives. Vous vous doutez que ce n'est que poésie, romantisme et délicatesse, tant dans l'image que dans les textes. Je m'y suis personnellement posé une question inhabituelle qui semble faire réagir les mamans :

Et si l'accouchement n'était qu'une illusion ?

Bon, vous n'êtes pas d'accord ?

Figurez-vous que je m'y attendais un peu !

Mais lisez donc d'abord et on en reparlera quand vous connaîtrez mes arguments...

 

 

Pour tout vous avouer, j'ai été un peu énervé de lire en compte rendu général des blogs que plusieurs blogueurs s'émerveillaient du festival de mensonges surréalistes du sinistre guignol de l'Elysée. Que ce laquais d'une poignée de grands patrons cupides qu'il subventionne pour délocaliser les entreprises, monopoliser les médias, liquider tous les services publics dont l'éducation, spéculer sur tout et détourner les bénéfices émerveille la place des Vosges en faisant payer la casse aux travailleurs et aux chômeurs ne m'étonne guère. Mais, à l'heure où les hauts fonctionnaires les plus serviles retournent de plus en plus leur veste, il convient de rappeler que le chômage en France, qu'il prétendait ramener à 5% pendant son mandat est officiellement à plus de 10, sans compter les magouillages de décompte selon de "nouvelles méthodes" qui en dissimulent une grande partie, que la précarité et la misère ne cessent de croître dans l'hexagone, comme dans toute l'Europe néo-libérale, où le nombre de morts dûes à la première vague de froid se sompte déjà en centaines. Il faudrait faire un charter pour envoyer les Sarko et les Wade qui saignent les pauvres au profit des super riches rejoindre leurs compères Ben Ali et Moubarak. Pour le reste on se passera des Islamistes ! Si vous voulez d'autres opinions et par la même occasion en apprendre de belles sur l'histoire de la colonisation et du racisme organisés par le sabre, la science et le goupillon, rendez-vous dans le Siné mensuel tout frais qui, dès la couverture, a l'avantage de la clarté en détournant la plus célèbre citation du distingué petit président des français. Nos politiques ne sont pas tous meilleurs, mais leurs niaiseries et leurs cynismes se diluent heureusement dans un système sans monarchie...

 

SM06_01_COUV-bassedef.pdf

00:58 Publié dans méli-mélo du jour | Tags : presse, maths, grossesse, accouchement, sarkozy, ... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

19/09/2011

SCOOP : photo non autorisée de l'enfant de Carla

écho carla.jpgLES DENTS DU PERE !

09:11 Publié dans franco-franchouillard | Tags : échographie, carla, sarkozy, enfant | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

08/11/2010

Dépistage Bachelot du SIDA : une idiotie… sauf pour les pharmas !

Réveillé à point d'heure pour Couleur 3 où Nicolae Schiau me demande d'expliquer en 5 minutes pourquoi je suis hostile au projet Bachelot de dépister « tout le monde » pour juguler l'épidémie de SIDA. On en avait déjà parlé plus posément dans Forum, sur la Une, avec le bon Docteur Jean-Charles Rielle. Comme la matière est hypersensible, délicate et compliquée, je préfère préciser en long et par écrit pour ne pas risquer d'être mal compris.

L'objectif d'enrayer l'épidémie est simple et ne peut que faire l'unanimité !

Savoir comment on s'y prend est une autre affaire...

Au plan mondial d'abord, l'épidémie est catastrophique dans certains pays, certaines ethnies, certains milieux d'Afrique, d'Amérique, d'Europe - de l'Est en particulier, d'Asie du Sud Est. Inexistante ou très marginale ailleurs, avec toutes les complexités possibles selon les moeurs locales.

Des proportions de séropositifs, parfois de malades, à deux chiffres ont été avancées et toute la population semble parfois à risque en Afrique Australe.

En Europe Occidentale, la catastrophe annoncée après les malheurs des homosexuels californiens et de personnalités médiatisées qui les fréquentaient, directement ou indirectement, n'a pas eu lieu.

En France, dont il s'agit concernant le « dépistage systématique », l'épidémie, qui régresse, reste concentrée dans les populations à risque aggravé : multipartenaires homo et hétéro - sexuels, immigrants et voyageurs de populations très touchées, client-e-s et prostitué-e-s peu vigilant-e-s. Rien d'étonnant si l'on se rapporte à l'enquête d'Alfred Spira et ses collaborateurs démographes sur la sexualité des français et au fait que beaucoup de sujets à risques ont radicalement changé leurs comportements dès le début de l'épidémie. Contrairement à leurs prétentions gauloises, l'immense majorité des français n'ont de rapports sexuels qu'avec un, parfois deux partenaires réguliers. Ce après une jeunesse plus mobile, mais qui se protège beaucoup plus. Sans parler de la fraction importante de la population qui n'a pas du tout ou qui n'a plus de relations sexuelles !

La séropositivité concerne sans doute moins de 500 000 personnes, dont sans doute plus de la moitié connaissent leur état. Beaucoup des autres ne veulent pas le connaître et ne seront pas volontaires pour le dépistage, comme le voudrait le plan Bachelot. Celui-ci espère dépister « environ cinq millions » de volontaires sur 60 millions, soit un sondage d'un français sur douze en demandant aux généralistes de proposer le test à tous leurs patients. On ne risque pas d'arrêter la propagation de l'épidémie en repérant moins d'un séropositif qui s'ignore sur dix ! En plus la ministre aux tailleurs roses limite l'âge de prescription à 70 ans alors que les enquêtes européennes montrent qu'une forte proportion de personnes plus âgées ont des rapports au-delà, souvent avec des prostituées. Souvent aussi sans protection, parce qu'à ces âges, à moins de se bourrer de pilules bleues, il peut devenir difficile de tendre le latex et l'on n'a pas l'habitude de se couvrir ! De plus, quand on a une espérance de vie en bonne santé inférieure à la durée de latence de la maladie, il faut vraiment penser aux autres plus qu'à soi, ce qui devient rare...

Le projet Bachelot est donc typique de la politique Sarkozy. C'est une grande opération mensongère, médiatique et coûteuse. On n'arrêtera pas l'épidémie qui ralentit d'elle-même. On n'atteindra pas les séropositifs multipartenaires qui s'ignorent, ou pas, et qui continueront à contaminer leurs semblables et la frontière du reste de la population. Et, après le Tamiflu et les vaccins anti - grippe, la pharmacienne Bachelot continuera à régaler les entreprises amies qui fabriquent comprimés et vaccins en creusant, toujours plus le trou de la sécurité sociale et en dé - remboursant de plus en plus des médicaments indispensables. Bref, les anxieux à risque faible ou nul se paieront des crises d'angoisse en attendant le résultat et les malades d'autre chose paieront pour ce cinéma. Dix millions de doses pour en placer cinq et jeter les autres périmées, ça fait déjà quelques  yachts, des super - montres et autres gadgets de classe !

Le seul point positif du projet est de permettre à des non - médecins de faire passer le test s'ils en sont capables, ce qui peut stimuler le volontariat dans les milieux concernés. Mais, là - encore, pourquoi se cantonner à des responsables d'associations - je les respecte et ils sont parfois très bien placés mais n'offrent aucune garantie de compétence ni d'éthique. Pourquoi ne pas viser un test que les concernés appliqueraient eux - mêmes, après un achat anonyme, ce qui les placerait seuls devant leurs responsabilités ? On me répondra tout de suite que c'est parce que le résultat doit être bien interprété et accompagné psychologiquement s'il est positif. Mais on ne prend pas de telles précautions pour les tests de grossesse qui sont en vente libre et dont la positivité peut être aussi dramatique pour des personnes souvent très jeunes et fragiles !

Vous me trouvez très négatif : la maladie est là, elle est atroce, on aimerait la voir disparaître comme la variole. Que faudrait-il faire ?

Il y a deux différences fondamentales : pour la variole on avait un vaccin et la vaccination était obligatoire. Comme le dit un de mes bons amis épidémiologistes, toute médecine préventive est une médecine totalitaire où le pouvoir médical ne demande pas leur avis aux patients, non - malades, traités dans l'intérêt général ! Et même Sarkozy n'est pas prêt à cibler les populations à risques et à leur imposer le dépistage et la responsabilité en cas de séropositivité. Imaginez qu'au lieu d'envoyer les CRS expulser les Roms et les Maliens, on les envoie cerner les boîtes échangistes mondaines, le bois de Boulogne, les lieux de drague et de prostitution de province, au jour le jour, pour imposer le test à tout le monde. Quitte à rafler un jour des ministres, secrétaires d'état, journalistes - stars, philosophes mondains, un très haut fonctionnaire du FMI et une flopée de membres du patronat !

L'image me réjouit, mais ce n'est pas demain la veille !

Ce sont l'information et l'éducation des citoyens et les comportements individuels qui provoqueront la décroissance de l'épidémie en Europe, aidées par un accès plus facile à un dépistage anonyme ciblé sur les populations à risques. Pas des méthodes dont l'application ne serait concevable qu'en Chine, en Iran, en Israël ou en Corée du Nord. Les alternatives qui ont court ont été jusqu'à présent propagées en France par de remarquables et courageuses associations qui ont pallié les défaillances de tous les gouvernements français jusqu'à l'actuel dans la gestion de l'épidémie.

En Suisse où, localement, la situation initiale était parfois pire, nos autorités ont en général réagit beaucoup mieux et plus vite - une fois n'est pas coutume ! Mais là comme ailleurs, la mondialisation exclut toute solution locale définitive quand des millions de gens meurent sur d'autres continents.

 

 

15:55 Publié dans rsr.ch | Tags : sida, aids, épidémiologie, risques, dépistage, séropositivité, politique, bachelot, sarkozy | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

31/03/2010

Les titres de l’actualité, demain…

Vu le calendrier, je vais anticiper l’actualité.

Voici, donc les titres des journaux demain matin :

- Demain, Ueli Maurer annonce la suppression de l’armée

- Demain Doris Leuthard fait plier la Lybie, Max Göldi revient

- Demain, l’UBS supprime les bonus en 2011, mais verse des primes à tous ses licenciés récents

- Demain, le gouvernement réduit la circulation de 50% et interdit les grosses voitures en ville

- Demain, Obama retire les armées d’occupation d’Irak et d’Afghanistan

- Demain, Israel détruit les colonies illégales en Palestine, Jérusalem compris, et négocie enfin la paix

- Demain, Berlusconi dévoile son plan anti - maffia : il commence par démissionner

- Demain, la Confédération met fin aux trafics d’objets archéologiques dans nos musées et nos ports francs

- Demain, Sarkozy renonce à voler leurs retraites aux français

- Demain, Stéphane Guillon prend la direction de France Inter

- Demain, les médias romands offrent une journée sans Pascal Decaillet, ni Federer, ni Servette, ni Paris Hilton

- Demain, le poussin du Matin se transforme en aigle et les ventes augmentent

- Demain, le site de la Tribune de Genève renouvelle sa rubrique Les Quotidiennes

- Demain, Vigousse paraît le jeudi au lieu du vendredi

- Demain, Radio Suisse romande, la Première, envoit votre chroniqueur sous les tropiques, pour interviewer les poissons !

Eh bien quoi ? On n’a pas le droit de rêver le 31 mars ???

31-03-2010

10/02/2010

No Federer day ?

Le succès, en Italie, du « No Berlusconi Day » est source d’inspiration.

Tant de pays sont gouvernés par des maffieux, des incompétents, des corrompus, des tyrans ridicules !

En France, Iznogood aura son « No Sarkozy Day » le 27 mars prochain…

Il remplit toutes les conditions…

Regrettons que ce soit un « day » plutôt qu’un « giorno », qui aurait respecté les droits d’auteur...


En Suisse, par contre, on est bien embêtés !

Les vrais salauds jouent la carte du secret médiatique et les gens ne les connaissent pas, ou seulement à titre honorable.

Depuis le départ de Couchepin, plus un nez, plus une gaffe ne dépasse vraiment des téléviseurs !

Un « No Doris Day » serait abusif et dérisoire.

Il y aurait confusion avec une grande actrice.

Un « No Merz Day » serait grotesque : difficile d’anéantir le néant !

C’est là que l’on voit que la popularité de l’intéressé – positive ou négative – est un préalable à sa contestation.

Nos grands escrocs de la banque, des super bonus ou des licenciements abusifs ne sont connus que déchus : trop tard !

Nos politiques ont une mince odeur de tisane…dans un égout !

En fait, pour un jour sans quelqu’un en Romandie, je ne vois que trois solutions, dont deux à titre posthume : Calvin et Piaget.

Sinon, pour élever le débat au niveau national, je propose un « No Federer Day » !

L’occasion de dénoncer les maffias du sport professionnel et comment le fric le dénature avec la complicité des médias vénaux.

Je vais avoir du mal !

RSR1 10-02-2010

11:29 Publié dans rsr.ch | Tags : no ... day, réputation, federer, berlusconi, sarkozy, calvin, piaget, tyrans, maffieux, incompétents, corrompus | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |