26/04/2012

Marraine Lapine n'est pas glandue !

Il est étrange que les commentateurs politiques conformistes médiatisés n'aient pas noté le seul aspect très positif du succès électoral de Madame le Pen...

Je me réjouis fort de voir le ramassis de dirigeants machistes du Front national, rassemblement de néo-nazis, anciens collabos ou parachutistes, fascistes pieds noirs, racistes coloniaux, chrétiens intégristes, néo païens identitaires, patrons ultra libéraux, sectaires variés, militaires factieux et anciens tortionnaires dirigés avec succès par ce qui n'est pour eux qu'une "méprisable gonzesse" !

A commencer par papa Lapin qui doit en faire des cauchemars toutes les nuits et préférerait sans doute un avortement rétrospectif à cette suprême humiliation !

La cause des femmes est une juste cause des plus négligées.

Ce n'est pas rien qu'elle progresse chez ses pires ennemis.

On peut toujours se réjouir, même en se bouchant le nez !

242-1.jpgImage qui n'a rien à voir, encore que ...

 

23:33 Publié dans Le meilleur du pire | Tags : politique, france, sexisme, front national | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

23/12/2009

« Pas besoin filles ! »

C’était le premier jour des vacances.

Les garçons avaient décidé une « bonne surprise ».

Joyeusement, ils mirent fin à la première grasse matinée tant attendue des parents… par un café au lit.

Lequel fût suivi d’un repas de crêpes dans une cuisine pulvérisée de farine et de pâte collante !

Alors que l’on se répandait en compliments sur la si bonne idée des chers petits, la sonnette tinta.

C’était Hanna, charmante voisine venue, il y a longtemps, d’une lointaine république, jadis soviétique.

L’ainé faisait justement sauter une crêpe, à peu près dans la poêle.

Alors Hanna, de son fort accent et d’un ton hilare, proclama :

« Pas besoin filles ! »

Il nous fallut un moment pour décrypter le concentré de sexisme intériorisé de cet aphorisme, pourtant féminin.

Cinquante ans de communisme égalitariste n’avaient pas convaincu Hanna – la - rouge que les garçons peuvent faire les crêpes !

Mais la façon de l’exprimer, et de féliciter lesdits garçons, consistait à dénigrer les filles, supposées inutiles de ce fait !

Je voudrais dédier cette histoire de Noël à toutes les mères Noël qui se défoncent à faire les courses, le ménage, la bouffe et la vaisselle.

Tout en torchant les mômes et réconfortant les vieux…

Le tout pendant que des pères Noël, bière à la main, hurlent devant le hockey ou la dernière défaite de Servette en foot !

Je salue aussi mes compères qui participent autrement qu’en débouchant les bouteilles comme s’il s’agissait d’un exploit :

Après deux mille ans de religions sexistes et une éducation par Hanna et ses copines, nous avons quand même un certain mérite…

Joyeux Noël à toutes et à tous !

RSR1 23-12-2009

13:01 Publié dans rsr.ch | Tags : enfants, parents, noël, sexisme, éducation, crêpes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |