06/12/2012

Lectures de décembre


palestine,droit international,onu,racisme,sport,compétition,siné mensuel,psikopatSiné Mensuel, bien sûr ! Pour une fois, je ne vous montre pas la jolie couverture de Berth annonçant dans un nuage le dossier cannabis, mais la 4ème de couverture de Carali célébrant la grande victoire symbolique des palestiniens sur les étatsuniens, leur colonie sioniste et leurs derniers alliés de Nauru ou des îles Marshall. Certes, cela ne rend ni les terres, ni les biens de ceux qui ont été chassés d'une manière ignoble par un régime raciste qui est la honte de l’occident, mais cela montre clairement que la quasi totalité des autres pays savent qui bafoue le droit international et les résolutions de l’ONU. Reste à défendre le droit et la justice contre la barbarie, le racisme et la force des armes, ce qui est malheureusement une toute autre histoire…

 

 

 

Couv 248.jpgA propos de force, il en est forcément question dans le Psikopat de décembre et son dossier sobrement intitulé : sports de compétition, grosse arnaque. Un délice pour toutes celles, tous ceux qui ne supportent plus les hurlements des supporteurs débiles, le squat permanent des médias par des non événements à fric, les commentaires analphabètes des « journalistes » sportifs et les crétins qui ont besoin de tenues grotesques pour courir, nager, pédaler, conduire ou jouer au ballon…

Si j’ajoute trois phrases commises dans un magazine télé pour défendre, malgré ma passion de la nature et des animaux, le minimum nécessaire d’expérimentation animale dans la recherche scientifique contre les fêlés les plus graves des amis des bêbêtes, vous ne pourrez pas dire que je cherche à me faire des amis…  

 

16/07/2012

Lire autre chose l'été

zoolympiques droso 2012.jpegPour tous ceux qui sont hypnotisés par les centièmes de seconde gagnés par les coureurs ou les millimètres qui rendent un sauteur célèbre, je recommende vivement la lecture du dernier Drosophile sur "Les jeux zoolympiques". Plutôt que de commenter niaisement à l'infini les performances nationalistes des drogués de Londres ou du Tour de France, la sympathique équipe de dessinateurs-naturalistes-humoristes du Professeur Noyau fait l'inventaire des performances "sportives" autrement bluffantes du monde animal. Tous les détails, bons de commande, et références sur www.drosophile.net.

Ah, réflexion faite, ce journal oublie les performances sexuelles déjà traitées dans un autre numéro ou (mieux évidemment !) dans l'inoubliable numéro 1 de Siné Hebdo Hors Série "La vie en rut" qui recombinait ma science et l'humour décalé de Carali...

A propos du même Carali, il plonge dans l'actualité brûlante avec les coups de soleil du dernier Psikopat, tout frais sorti avec son dossier sur "Les connards en vacances" dans un numéro double spécial été, cent pages de bonheur ! Vous pouvez vous sentir visé, ça tire dans tous les sens !thumb-275_M5323_244.jpg

Si vous préférez du plus classique, genre des nouvelles, des jeux, des visites insolites, mais quand même pas aussi chiant que dans la presse trash, même Siné mensuel s'y est mis avec un numéro double - faut bien que les contributeurs jouent aussi aux connards en vacances. La même chose que partout ailleurs, mais franchement décalé. sine-mensuel-11.jpg

Pour ma part, après le choc des examens et corrections, je me replonge dans l'histoire des sciences qui nous en dit tant sur les errements de la recherche actuelle...

Pour ceux qui l'auraient ratée, avant la prochaine et pour continuer à me faire plein d'amis, je vous offre ma dernière contribution à notre vaillant Courrier :

http://www.lecourrier.ch/100353/droits_humains_ou_barbaries_religieuses

 

13:57 Publié dans Culture | Tags : lecture, vacances, été, sport, jeux olympiques, humour | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

23/06/2010

Le foot, la reine rouge et le septième ciel

Il était tard, je rentrais chez moi, fatigué.

Par chance, l’ascenseur était là.

J’appuie sur le bouton mais, au lieu que la porte s’ouvre, le véhicule monte au premier, capté, sans doute, par un voisin.

La porte s’ouvre, se referme, mais il reste en haut.

Ce n’était pas un voisin, mais un fantôme facétieux !

Je monte par l’escalier, appuie sur le bouton.

L’ascenseur reste fermé, monte au second !

La porte s’ouvre, mais se referme avant que je n’arrive !

Je décide alors de monter au troisième et d’appuyer de là haut, pour le piéger…

En vain, il ne bouge plus !

D’ailleurs, s’il était monté et si la porte s’était ouverte, j’aurais eu trop peur de descendre en chute libre.

Et puis, en fait, j’étais arrivé chez moi !

Inutile d’aller plus haut, sauf par curiosité scientifique…

Cet ascenseur bizarre me fait penser à l’ascenseur social, toujours en panne !

Il vous refuse une promotion, vous l’arrachez avec les dents…

… mais vous apercevez un nouvel étage, encore plus désirable !

Vous doublez d’efforts, jusqu’à l’usure… Bingo ! Vous y êtes ?

Mais non, l’escalier continue, toujours plus raide…

Vous accélérez, le septième ciel aussi, comme la Reine rouge d’Alice au pays des merveilles, que l’on ne rattrape jamais.

Quand vous comprenez la supercherie, vous êtes arrivé !

Arrivé à ce que Peter et Hull appellent votre niveau d’incompétence.

Mais beaucoup cherchent à monter plus haut toute leur vie, jusqu’à la chute finale.

C’est pareil au foot : chaque tour est un niveau d’incompétence.

Les frouzes ont trouvé le leur : dès le rez-de-chaussée !

RSR1 23-06-2010

12:17 Publié dans rsr.ch | Tags : foot, sport, ascenseur, promotions, ambitions, incompétence, reine rouge, septième ciel | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

02/07/2009

Vive le sport !


Un tumulte d’hélicoptères en rase-mottes aurait pu faire croire à un tournage de la guerre du Viet Nam.
La ville était bouclée, ses habitants cloîtrés, ou bien chassés par les envahisseurs et la police.
Ç’ aurait pu être tournage d’un film écolo vu du ciel, style Home, bilan carbone maximum.
Mais non !
C’était le championnat de Belgique de cyclisme qui pourrissait le week - end d’une charmante bourgade.
Une armada de 4x4 et de caravanes géantes avait amené quelques montures de « mobilité douce ».
Quelques dizaines de drogués faisaient dix sept fois un circuit de rats en cage entre des dizaines de kilomètres de barrières.
D’énormes camions, avant et après, installaient puis retiraient le tout, ainsi que des dizaines de tribunes et de tentes pour manger gras et boire beaucoup.
Accoutrés de T shirts de leurs idoles, les supporteurs s’alcoolisaient du matin au soir.
Les canettes et les bacs à frites polluaient les rues et les jardins du parcours.
Un animateur, avec cent mots de vocabulaire, demandait son « projet » au champion local, médaille de bronze la fois d’avant.
Devinez la réponse !
En une demi heure, on a dit trois fois la gloire du drapeau tricolore « le plus beau du monde » !
Pour une fois, les bleu – blanc - rouge ont trouvé leurs maîtres en matière de crétinisme nationaliste !
Les sages, du village, étaient partis.
Les autres, bloqués, regardaient souvent la course … à la télé.
Le lendemain, parmi les détritus, les commerçants pleuraient la recette du week end, les clients n’ayant pas pu accéder aux magasins…
Vive le sport !

RSR1 01-07-2009

19:18 Publié dans rsr.ch | Tags : sport, cyclisme, pollution, bruit, nationalisme, abus, libertés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |