L'anarchronique - Page 3

  • La gratuité de la vie

    Imprimer

    Il y a près d'un an, un journal professionnel confidentiel décidait de faire un numéro sur le thème de la gratuité à travers toutes les disciplines et me posait une question bizarre sur "la gratuité dans l'évolution des espèces". Comme ce thème inhabituel est susceptible d'intéresser certain-e-s d'entre vous, je vous livre ici le fruit de mes réflexions... Bonnes fêtes de Genève !

    PS : les commentaires sont ouverts

  • Bonnes vacances !

    Imprimer

                                                                                                                  Pour ne pas vous ennuyer, sans travailler pour autant, n'oubliez surtout SM44_COUV-web.jpgpas le spécial été de Siné Mensuel, avec une couverture un peu franchouillarde, mais assez drôle, et plein de jeux et de conseils avisés. Tenez, je vous passe même l'info sur le contenu ici. J'y ai fait un quizz pour vous aider à trouver les différences entre vous et les autres bêtes. Pas toujours aussi évident que certains croient... 

     

     

     

     

     

     

                                      Psiko 277.jpg    Et puis, si vous partez vers l'Ouest en train, plutôt que d'abandonner n'importe qui au bord de la route, vous allez goûter les joies et les douleurs de la SNCF. Pour traiter une telle schizophrénie, le Psikopat d'été était le spécialiste tout indiqué. Nous vous avons  concocté un super dossier, que vous trouverez dans toutes les librairies ferroviaires dès la frontière passée. Avec en prime des jeux délirants et une Tambouille d'actualités écrites et dessinées !

  • DAESH, le FMI et les grecs

    Imprimer

    Les volontaires étrangers de DAESH ont choisi de quitter des conditions de vie variables, mais relativement confortables, pour l’enfer de la guerre, de la violence, de la souffrance ou le néant de la mort. Parmi eux, certains font cela par amour, réel ou platonique, d’un partenaire ou d’un gourou. D’autres, suicidaires de toutes façons, choisissent, en moins sympa, une fin à la Pierrot-le-fou. Mais beaucoup ont sans doute été amenés là par une cascade  d’événements sur la pente de la soumission à l’autorité et à la propagande, individuelle ou collective. En cela, la propagande radicale islamiste n’a rien d’original par rapport à celle des armées, des religions, des nationalismes et du marketing « sportif » ou commercial. On fait adhérer le « client » à des slogans, à des théories simples et fausses, à des comportements stéréotypés et irréfléchis, mais gratifiants dans l’immédiat, récompensés dans le réel ou l’imaginaire. On ne demande pas au supporteur de mourir grenades à la main pour son club, ni au geek de décapiter pour soutenir l’iWatch, mais ce n’est qu’une question de degrés d’intensité ! Ce qu’il y a de commun entre tous ces braves gens, c’est la soumission à une autorité intrusive par des conditionnements, par la récompense et la punition, ce qui leur évite toute hésitation avant de passer à l’acte et toute analyse critique des conséquences de l’action qu’ils décident, sur un mode affectif inconscient et trop rapide pour être raisonné-raisonnable.

    Quand la dictature de Bruxelles, le FMI, la BCE et autres marionnettes de la finance internationale et des Etats-Unis humilient la Grèce parce qu’elle a été ruinée par les prêts félons qu’ils ont fait à ses dictateurs, militaires fascistes et socio-démocrates pourris, au bénéfice des armateurs, religieux et autres financiers évadés fiscaux, c’est une forme de terrorisme presque aussi violente que les bombes et les décapitations : soumettez-vous, acceptez la misère de l’austérité, ou bien nous faisons tout sauter de votre économie, donc de votre quotidien, nourriture, éducation et confort minimal ! Et que les espagnols, français ou même les allemands pauvres qui sont tentés de jouer à Syriza se tiennent à carreau, s’ils ne veulent pas subir le sort que nous allons vous infliger…

    Face à ce terrorisme économique, les grecs vont devoir voter sur des enjeux incroyablement complexes et face à une incertitude majeure. Si voter pour la soumission au reste du monde est la garantie de la poursuite de l’appauvrissement des pauvres et de l’accroissement des inégalités les plus scandaleuses, voter non sera l’assurance d’une récompense sous forme de dignité retrouvée… et de difficultés conduisant sans doute à une situation dont Cuba, la Corée du Nord ou l’Iran sont des exemples concrets. Les grecs avaient inventé une démocratie toute relative en des temps où le reste du monde leur laissait une certaine tranquillité. Sous les pressions terroristes de DAESH ou du FMI, ce « moins mauvais des systèmes politiques » fonctionne de plus en plus mal et ne leur laisse que des choix impossibles…

  • Image insolite

    Imprimer

    Dans les rues d'Avignon écrasées, tant par le soleil, que par des commerces répétitifs et très envahissants, une vitrine étonnante : non, ce n'est pas de l'art contemporain (encore que...?), mais un choix d'objets vivement colorés de toutes les formes possibles mais de mêmes spécialités, des balais à chiottes, des poubelles à chiottes et des papiers-culs de modèles variés, le top sortant d'une sorte de tube de dentifrice géant ! Cela dit, ces balais artistiques se vendent de 27 à 50 euros, ce qui est nettement plus que les modèles M - Budget. Se torcher à la mode de la ville des papes a un prix... Je me demande même si, en arrière boutique, on ne négocie pas des modèles plaqués or, voir en or massif, ou mêmes les saintes reliques de poils de balais qui, jadis, évacuèrent les productions des papes français en Avignon...

    P1010108.jpg

    Et si, pour vous, le flacon ne fait pas l'ivresse, je vous renvoie au merveilleux chapitre que Salvador Dali écrivit un jour sur ses productions intimes du matin...


  • SOUS LE PONT, D'AVIGNON...

    Imprimer

    ...pas le classique Pont Saint Benezet qui attire les japonais du monde entier. Non, sous le Pont Edouard Daladier, en hommage au complice de Chamberlain et héros français de la capitulation devant Hitler à Münich. Comme le vieux panneau l'honorant avait disparu, j'ai crû un moment que la municipalité nouvellement socialiste (miracle pontifical en terres UMPFN!) avait décidé de cesser de rendre hommage à celui que beaucoup considèrent plutôt comme un très mauvais, sinon un vrai salopard. Mais figurez vous que, quelques mois après arrivait un nouveau panneau, tout neuf ! On ne débaptise pas comme ça chez les papes...

     

    P1000009.jpg

    P1010106.jpg

  • Racisme français: les socialistes régatent avec Sarko et le Front National !

    Imprimer

    Dans le numéro de juin de Siné Mensuel, Me Dominique Tricaud, avocat du journal, raconte comment des dizaines de milliers d'africains qui possédaient la nationalité française, ou qui y avaient droit selon la loi, se la sont fait retirer ou refuser. Des citoyens travailleurs et leurs descendants ont ainsi été administrativement transformés en sans papiers ou immigrés clandestins, que l'on refoule ou que l'on laisse se noyer dans la grande bleue. Ceux qui veulent confirmer ou récupérer cette nationalité se retrouvent face à des courses d'obstacles administratives insensées, des demandes de justificatifs impossibles et des situations kafkaïennes comme de ne pas avoir été considéré comme un résident dans le pays où l'on travaillait durement pour avoir laissé sa famille au pays... à une époque où le regroupement familial était interdit !

    SM43_COUV.jpgAjoutez cela aux tracasseries insensées des demandes de visas et vous constaterez que racisme et xénophobie ont été institutionnalisés par le PS et l'ex- UMP.

    Les mots "Républicains" et "Socialistes" sont devenus aujourd'hui des masques de l'extrême droite dans l'hexagone...

    Pour rester dans des considérations pas drôles, le Psikopat 276.pdf s'est lancé dans la tâche difficile de nous faire rire avec un dossier sur le thème "Chômage et Pôle emploi". Le pire, c'est qu'il y réussit, au moins du côté des travailleurs, car les patrons et politiques n'y sont guère épargnés...

    couv16.pngS'il faut achever de vous saper le moral, mais pas la bonne humeur, Drosophile, que nous aimons toujours bien, s'est lancé dans un numéro expliquant fort bien la problématique du réchauffement climatique... Un peu débordé toutefois par le militantisme de la peur et la dérive journalistique qui consistent à ne mettre en valeur que les pires hypothèses et à minimiser les doutes sur des prévisions très imprécises. Ce n'est bien sûr pas que le réchauffement n'existe pas, que les activités humaines ne l'aggravent pas, mais, contrairement aux prétentions du GIEC, nous ne savons vraiment pas vers quelle catastrophe nous allons, ni comment nous y allons...

  • GLOUP, GLOUP ! Vive le terrorisme pâtissier !

    Imprimer

    C'est avec la plus grande joie que je vous reproduis ci-dessous le communiqué de presse de l'internationale pâtissière décrivant son action du jour, à laquelle vous pouvez assister en différé grâce aux liens cités ci-dessous. Bravo Noël & Co ! Gloup, Gloup, Gloup !

    Ci-joint notre communiqué et les images de l’entartement n°8 de BHL par l’Internationale pâtissière à Namur ce samedi 30 mai, à l’Eglise St-Loup de Namur.
    Vidéo1: http://we.tl/oM9nFAPnG1
    Vidéo 2: http://we.tl/jMptLGm7hj

    Vive la flibuste !

     

     

    Namur, samedi 30 mai 2015, 20h45.

     

    COMMUNIQUÉ DE NOËL GODIN,

     ALIAS GEORGES LE GLOUPIER,

     

    entarteur, notamment, de Patrick Poivre d’Arvor,

    Bill Gates, Jean-Pierre Chevènement,

    Monseigneur Léonard ou Nicolas Sarkozy

     

    Ouragan pâtissier sur Bernard-Henri Lévy dans l’église Saint-Loup de Namur

    Bernard-Henri Lévy a eu une mauvaise surprise le samedi 30 mai au tout début du « dialogue croisé » organisé entre l’artiste Jan Fabre et lui dans l’église Saint-Loup de Namur.

    Une vingtaine de tueurs à gags des deux sexes armés de tartes à la crème ont soudain surgi devant lui en poussant des « Gloup ! Gloup ! Gloup ! » et l’ont burlesquement inondé de chantilly.

    Malgré la présence de ses deux gardes de corps complètement dépassés par l’offensive, au moins quatre tartes onctueuses se sont écrasées pour lors sur le visage du « philosophe des beaux quartiers ».

     En quittant les lieux, les entarteurs ont entonné ensemble leur cris de guerre :

     

    « Entartons, entartons les pompeux cornichons ! »

     

    C’est la huitième fois que BHL est entarté par l’Internationale pâtissière.

     

    Le spectacle était dédié au caricaturiste séditieux Siné.

     

    Site des entarteurs :

    http://www.gloupgloup.be/gloup.php?page=accueil

     

     

  • L’histoire détournée au Panthéon !

    Imprimer

    Un nom familier aux oreilles romandes ne sera pas prononcé ce jour au Panthéon, où l'on honore la mémoire du réseau de résistance du Musée de l'Homme de Paris, bien que l'intéressé ait, en son temps pesé autant sur l'histoire que ceux que l’on honore.

                                     Ce nom, c'est celui du Dr George Montandon,                                     ancien étudiant des universités de Genève et Zürich, héritier d’une Montandon.jpggrande famille neuchâteloise comportant de multiples descendants, en particulier dans le domaine de la médecine de haut niveau.

    Ethnologue-anthropologue réputé de l’entre deux guerres, spécialiste des classifications raciales (et racistes), Montandon avait pris la nationalité française et dérivé, avec Céline et beaucoup d’autres, dans un antisémitisme délirant et pour lui rémunérateur. « Ethnologue » du Commissariat aux questions juives de Pétain, il donnait, ailleurs et au Musée de l’Homme (où le germanophile Vallois avait remplacé le socialiste Paul Rivet pendant l'occupation nazie), des consultations très chères « d’expertise raciale ». Selon que l’on y était déclaré, sur critères physiques, « plus ou moins juif », on était libéré ou envoyé en camp de concentration. Face au réseau de résistance panthéonisé aujourd’hui et dont on ne saurait méconnaître la réalité et l’héroïsme, il y avait donc un « réseau de collaboration » du Musée de l’Homme de Paris, trou noir de l’épopée panégyrique que nous raconte le nationalisme d’aujourd’hui. Or l’histoire, comme la science, consiste à raconter, sans choix et sans détournements, ce qui dérange comme ce qui flatte, la honte comme la gloire. On en est très loin dans toutes les cérémonies et politiques des nations et des nationalismes d’aujourd’hui…

     

  • LOGOS LOCOS 3

    Imprimer

    MH P1010027.jpgComme deux d'entre vous l'ont deviné, le logo EI provenait d'une rotation de 90° vers la gauche d'un logo MH et non de 180°autour d'un axe horizontal, comme celle qui transforme le CNRS en histoire de culs. Cela dit, ce MH n'est ni un jeu vidéo japonais (Monsutā Hantā), ni l'abbréviation de Maudite Humanité ! De même que l'EI, que j'évoquais, n'était pas le mouvement Espagna Idiota dont j'ignorais tout, merci de me l'avoir signalé !

    Non ce logo malencontreux vertical - seule parenté avec le japonais- est celui qui doit marquer au fer rouge de la communication le nouveau Musée de l'Homme de Paris. Lequel doit ouvrir ses portes à l'automne, au terme d'une histoire rocambolesque que je ne manquerai pas de vous rappeler en temps utile. Ce logo a été choisi, ou au moins approuvé, par ses nouvelles autorités, et en particulier le Directeur général du Muséum de Paris (en fin de mandat) qui, s'il ne connaît rien aux sciences naturelles et humaines, voulait, comme tous les directeurs généraux nommés par les socialo-UMP néo-lib, passer pour un grand administrateur financier et un grand communiquant. Pour les finances et la gestion, le résultat était déjà calamiteux.  Pour la communication du futur nouveau musée, ça commence mal...

  • LOGOS LOCOS 2

    Imprimer

    Je vous avais promis un indice pour trouver d'où vient l'étrange marchandaillezing EI que je vous ai montré hier. Vous le trouverez sur

    http://blog.gaborit-d.com/top-10-logos-fails/logo-fail-cnrs/

    logo-fail-CNRS.jpg







                   d'où je tire cette image de l'inversion calamiteuse par retournement du logo que le CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique - français avait payé une petite fortune... et continue à utiliser !

    Maintenant vous pouvez trouver assez facilement les initiales de l'organisme qui s'apprête à faire la propagande de l'EI...

    ... et qui n'est pas japonais comme me le suggère un lecteur.

    Je signale par ailleurs à un autre lecteur que j'ai bien choisi "logos locos" comme titre pour dire "logos fous" parce que ça rimait mieux en espagnol qu'en français. Mais que je ne vois pas en quoi ce serait insultant pour l'Espagne et les espagnols qui me sont très chers...

    Bon, l'explication finale demain, si tout va bien...


     

     

     

     

     

  • LOGOS LOCOS 1

    Imprimer

    L'autre jour, on m'offre en avant première un sac, une clé USB et un stylo portant le logo ci-dessous, le tout anticipant une grande campagne de communication pour l'automne prochain. Par les temps qui courent et avec mes mauvaises fréquentations, j'ai d'abord eu un frisson dans le dos ! Et bien je vous laisse 24h pour deviner de quoi il s'agit...après, je vous donnerai un indice si le FBI ne m'a pas enlevé et DAESH non plus...

    Bien entendu, les rares initiés sont priés d'être discrets.

    Pour une fois je laisse les commentaires ouverts...

     

     

    EI logo P1010026.jpg

    Lien permanent Catégories : Humour, Images, Insolite, jeu 2 commentaires
  • Ni dieux, ni prophètes !

    Imprimer

    SM42_COUV-web.jpg

          J'en veux un petit peu à Bob Siné d'épargner les bouddhistes qui massacrent les hindous à Sri Lanka et les musulmans en Birmanie et puis les hindouistes qui massacrent les musulmans en Inde, et puis tous les autres qui, eux aussi, tuent, oppriment, terrorisent, empêchent de penser et de respirer au nom de surnaturels imaginaires inventés par des prophètes allumés ou sordides et diffusés par des prêtres menteurs, intéressés et malveillants. Mais je comprends que les impératifs techniques de la mise en page de cette splendide image l'aient contraint à se limiter à ceux qui font des dégâts terribles près de chez nous depuis deux ou trois millénaires de croisades, de djihads et de génocides variés jusqu'à ces derniers jours ! Et si vous saviez tout ce que vous réserve ce splendide numéro...

    Dans ce genre de conviction, vous ne pouvez pas manquer le livre posthume de Charb : "Lettre aux escrocs de l'islamophobie qui font le jeu des racistes" (Ed. les Echappées) dans lequel il dénonce ceux qui effacent le vrai crime du racisme contre des individus et des communautés, souvent peu religieux, pour tout ramener à des religions en compétition qui surfent dans les médias en jouant sur des victimisations particulières. Il n'y a aucun lieu de décliner le racisme en islamophobie, cathophobie, antisémitisme ou bouddhophobie quand il s'agit simplement d'affirmer que personne ne doit être maltraité du fait de l'origine de ses ancêtres, ni pour ce qu'il pense ou ce qu'il vit tant qu'il ne pourrit pas la vie des autres avec ! J'avais jadis proposé de remplacer racisme, trop lié au physique, par "autrisme" tant hostilité et agressions peuvent s'appuyer sur n'importe quel critère biologique, culturel ou économique. Bien sûr, à l'origine de ces racismes- autrismes, il y a les pouvoirs qui les flattent, qui s'en servent ou qui les tolèrent en fermant les yeux sur le pire. Eh bien figurez-vous que Le Pouvoir, 275-01.jpgc'est justement le thème du dossier du dernier Psikopat, que vous devrez toujours aller chercher à l'étranger puisque Naville et autres ne vous jugent pas dignes de le trouver en Helvétie ! Vous y passerez sûrement d'aussi bons moments que dans l'avant dernier Charlie Hebdo où Luz et Coco, en particulier, se sont formidablement déchaînés contre les cathos et où Riss fait un portrait très émouvant de notre regretté Bernard Maris, l'un des rares économistes crédibles en ces temps de fondamentalisme néo-libéral.

    Lisez-vite tant qu'il pleut, pour passer à autre chose quand le soleil revient !

  • Consignes de vote

    Imprimer

    En cette période où l'on vote un peu partout où c'est autorisé, je reçois d'un ami ces "consignes de vote" d'un autre temps qui me semblent bien judicieuses :

    commune 1871.jpeg

  • Femmes et cerveau

    Imprimer

    Après la "Journée des femmes", dimanche dernier, l'Université de Genève nous propose, la semaine prochaine, la

    "SEMAINE DU CERVEAU".

    Aurait-on ménagé cet écart dans le temps pour éviter toute confusion ?

    Trève de plaisanterie ! La Semaine du Cerveau est une manifestation remarquable qui, chaque année, nous offre une série de conférences, débats, expositions qui nous apprennent chaque fois un peu plus sur notre vie quotidienne, notre corps, son fonctionnement ordinaire et ses maladies. Si vous avez le temps, tous les jours du 16 au 20 mars, détails sur www.semaineducerveau.ch et programme ci-joint Programme_SDC_2015.pdf

    Sinon, comment ne pas vous signaler, dans le cadre de la défense de la presse satirique et non-décérébrée, le nouveau Psikopat avec son dossier "Nos amis les cons", vaste programme ! aurait précisé, en son temps le Général de Gaulle ! On attend toujours qu'un distributeur romand ne nous condamne plus à aller l'acheter à l'étranger, ce Psikopat...

    Et puis, presque sur le même sujet, la couverture d'un remarquable No 40 de Siné Mensuel, avec juste une petite erreur sur l' "Humanitude" que je corrige, ce jeudi, dans Le Courrier...

    273.jpgSM40_COUV-web.jpg

  • Trois semaines déjà...

    Imprimer

    Voilà, on a tous repris qui ses crayons, qui ses plumes, qui son clavier et vous n'avez que le choix entre les analyses, les commentaires, les dessins, les BDs, etc...

    Je vous conseille quand même d'éviter les multiples récupérations intéressées et opportunistes au profit de ceux qui ont bossé avec les intéressés, partagé leurs projets ou ont vécu l'affaire de près. Comme dans cet excellent Psikopat, en espérant que Naville fera, en sa faveur, l'effort de mise en place et de diffusion qu'il ne fait pas d'habitude.

    Réclamez-le !

    01.jpg