jardin botanique

  • Les plantes, les femmes et le grand bazar(..de l’évolution!)

    Imprimer

    Quand on parle de l’histoire de la vie, la plupart des gens ne pensent qu’aux animaux, alors que les plantes ont nécessairement commencé avant et continué avec. Quand on parle de vie, d’histoire ou de sciences, les mâles accaparent souvent tout l’espace, même quand les femmes font l’essentiel. L’exposition actuelle du Conservatoire et Jardin Botanique de Genève (CJB) a le mérite de remettre un certain nombre de pendules à l’heure à ces sujets en racontant l’histoire de la vie par les plantes et en confiant le récit à une chercheuse de grand talent, Yamama Naciri. Et ce récit est bien plus scientifique et convaincant que tant d’expositions, de livres ou d’émissions, qui surfent sur le sensationnalisme à propos des poissons cuirassés, des dinosaures ou des pithécanthropes, mais oublient les plantes dont ces derniers  dépendaient et expliquent peu des mécanismes de mieux en mieux compris. Pour préparer votre visite, vous trouverez, sur le site du CJB, une brochure rédigée et illustrée avec humour. Elle fait une présentation à la fois rigoureuse, équilibrée et accessible des mécanismes de transformation du vivant, en utilisant surtout des exemples végétaux, sauf quand des exemples animaux (parfois humains) simplifient ou complètent la narration. On y rappelle en particulier que vie en commun et coopération sont aussi importants dans cette histoire que la compétition et la sélection extrême que prêchent le monde néo-libéral anglo-saxon et certains bigots ultra-darwiniens de chez nous, qui ont bien mal lu leur « prophète ».

    A mettre entre toutes les mains, en commençant par les enseignants !

    https://www.ville-ge.ch/cjb/expo_bazar_evolution.php

    Le grand bazar de l'évolution.png