lecture

  • Les plantes, les femmes et le grand bazar(..de l’évolution!)

    Imprimer

    Quand on parle de l’histoire de la vie, la plupart des gens ne pensent qu’aux animaux, alors que les plantes ont nécessairement commencé avant et continué avec. Quand on parle de vie, d’histoire ou de sciences, les mâles accaparent souvent tout l’espace, même quand les femmes font l’essentiel. L’exposition actuelle du Conservatoire et Jardin Botanique de Genève (CJB) a le mérite de remettre un certain nombre de pendules à l’heure à ces sujets en racontant l’histoire de la vie par les plantes et en confiant le récit à une chercheuse de grand talent, Yamama Naciri. Et ce récit est bien plus scientifique et convaincant que tant d’expositions, de livres ou d’émissions, qui surfent sur le sensationnalisme à propos des poissons cuirassés, des dinosaures ou des pithécanthropes, mais oublient les plantes dont ces derniers  dépendaient et expliquent peu des mécanismes de mieux en mieux compris. Pour préparer votre visite, vous trouverez, sur le site du CJB, une brochure rédigée et illustrée avec humour. Elle fait une présentation à la fois rigoureuse, équilibrée et accessible des mécanismes de transformation du vivant, en utilisant surtout des exemples végétaux, sauf quand des exemples animaux (parfois humains) simplifient ou complètent la narration. On y rappelle en particulier que vie en commun et coopération sont aussi importants dans cette histoire que la compétition et la sélection extrême que prêchent le monde néo-libéral anglo-saxon et certains bigots ultra-darwiniens de chez nous, qui ont bien mal lu leur « prophète ».

    A mettre entre toutes les mains, en commençant par les enseignants !

    https://www.ville-ge.ch/cjb/expo_bazar_evolution.php

    Le grand bazar de l'évolution.png

  • Voulez-vous jouer avec moi, cet été ?

    Imprimer

    SM22_CouvOK.jpegEt si l’on riait un peu avec le retour d’un soleil tant attendu ?

    Siné mensuel part en vacances à la plage avec, entre les œuvres magistrales de Bob Siné et de notre grand Poussin vacances,humour,lecture,sciences,vin,politique,littérature,dessin de pressede presse, une foule de jeux : l’irrésistible jeu de lois de notre économiste atterré Concialdi, un fabuleux guide des meilleurs pinards et des meilleurs producteurs illustré par le grand chef, le quizz cinéphile de Bouyxou et mon quizz de biologie hilarante, le tout illustré par la crème décapante de nos illustres dessinateurs qui se lâchent, dans leurs pages comme dans les nôtres, et puis des nouvelles aussi inédites que décalées des auteurs que vous lirez rarement ailleurs. Un énorme numéro double, qui vous tiendra en haleine et pliés de rire pendant des heures pour le prix de même pas un hamburger…

    De quoi se retrouver pétant le feu et très méchants à la rentrée !

    Communiqué SM22.pdf



  • Lire autre chose l'été

    Imprimer

    zoolympiques droso 2012.jpegPour tous ceux qui sont hypnotisés par les centièmes de seconde gagnés par les coureurs ou les millimètres qui rendent un sauteur célèbre, je recommende vivement la lecture du dernier Drosophile sur "Les jeux zoolympiques". Plutôt que de commenter niaisement à l'infini les performances nationalistes des drogués de Londres ou du Tour de France, la sympathique équipe de dessinateurs-naturalistes-humoristes du Professeur Noyau fait l'inventaire des performances "sportives" autrement bluffantes du monde animal. Tous les détails, bons de commande, et références sur www.drosophile.net.

    Ah, réflexion faite, ce journal oublie les performances sexuelles déjà traitées dans un autre numéro ou (mieux évidemment !) dans l'inoubliable numéro 1 de Siné Hebdo Hors Série "La vie en rut" qui recombinait ma science et l'humour décalé de Carali...

    A propos du même Carali, il plonge dans l'actualité brûlante avec les coups de soleil du dernier Psikopat, tout frais sorti avec son dossier sur "Les connards en vacances" dans un numéro double spécial été, cent pages de bonheur ! Vous pouvez vous sentir visé, ça tire dans tous les sens !thumb-275_M5323_244.jpg

    Si vous préférez du plus classique, genre des nouvelles, des jeux, des visites insolites, mais quand même pas aussi chiant que dans la presse trash, même Siné mensuel s'y est mis avec un numéro double - faut bien que les contributeurs jouent aussi aux connards en vacances. La même chose que partout ailleurs, mais franchement décalé. sine-mensuel-11.jpg

    Pour ma part, après le choc des examens et corrections, je me replonge dans l'histoire des sciences qui nous en dit tant sur les errements de la recherche actuelle...

    Pour ceux qui l'auraient ratée, avant la prochaine et pour continuer à me faire plein d'amis, je vous offre ma dernière contribution à notre vaillant Courrier :

    http://www.lecourrier.ch/100353/droits_humains_ou_barbaries_religieuses

     

    Lien permanent Catégories : Culture 0 commentaire
  • Darwin en vrai : la modestie de la science face aux abus des religions

    Imprimer

    Les pays épris de sciences, dont Genève et la Suisse, célébrent, la semaine prochaine, l’anniversaire de "l’Origine des espèces..." de Charles Darwin.

    L’originalité de ce livre a été soulignée par les ennemis religieux de l’auteur, qui y rassemblait surtout des faits et des idées déjà connus.

    Sa démonstration montre que l’histoire de la vie est un processus matériel dans lequel aucune explication surnaturelle n’est nécessaire.

    Sélection naturelle, continuité des lignages, histoire des milieux et contingence, ce que Buffon qualifiait de « causes actuelles », explique ce que nous savons de l’histoire de la terre.

    Il n’est pas étonnant que les excités fondamentalistes diabolisent, encore aujourd’hui, le paisible naturaliste malade de Down.

    Ni que ses supporteurs excessifs créent un mythe religieux autour de celui qui avait montré que les dieux n’aident pas à comprendre la vie.

    Le Muséum de Genève nous donne l’occasion de revenir à des textes originaux importants ou méconnus de Darwin par des lectures, suivies de débats.

    On y découvre un Charles Darwin curieux de tout ce qui fait la vie quotidienne et se posant plus de questions qu’il n’apporte de réponses.

    L’Académie suisse des sciences naturelle et l’Université de Genève, avec la complicité de François et Jean-David Rochaix, nous offrent deux pièces de théâtre, suivies de débats animés par des chercheurs.

    On y montre la réalité humaine attachante et les interrogations du grand homme.

    Pour cela, les auteurs utilisent un mélange subtil de réalisme historique et de fiction, souvent drôle, sinon délirante.

    Comme la supposée rencontre avec Karl Marx.

    Des occasions à ne pas manquer par ces longues soirées d’hiver…

    RSR1 04-11-2009

    Ne pas manquer les lectures débats au Muséum d’histoire naturelle de Genève, à Malagnou http://www.ville-ge.ch/mhng/anima_2009_darwin.php

    Ni « Darwin en finit avec les Cirripèdes » et « La confession de Darwin » à Uni Bastions www.darwin2009.net

    Lien permanent Catégories : rsr.ch 0 commentaire